La prévention des risques liés aux circulations internes

EDITION ABONNÉS RH SÉCURITÉ AU TRAVAIL
Fiche pratique

La circulation dans l’entreprise peut être complexe. Au titre de son obligation de sécurité, l’employeur est tenu de prendre les mesures nécessaires pour assurer la sécurité et protéger la santé de ses salariés.

Accès à votre contenu
même hors ligne

Télécharger maintenant

La circulation interne en entreprise correspond à l’ensemble des déplacements des personnes et des transports et manutentions de matières premières, pièces détachées et produits finis, à l’intérieur ou à l’extérieur des bâtiments et dans les locaux annexes.

Près de 200 000 accidents de travail sont liés aux circulations internes dans l’entreprise soit un quart environ des accidents annuels.

​L’évaluation des risques liés aux circulations internes

L’employeur est tenu d’évaluer les risques liés aux circulations internes dans l’entreprise et de les retranscrire dans le document unique d’évaluation des risques professionnels (DUERP).

L'analyse des incidents et accidents liés aux problèmes de circulation ainsi que les risques potentiels (identifiés dans le cadre du DUERP) permettent d'identifier les zones à risque potentielles ou réelles et d'adapter le plan de circulation en fonction à la fois des nécessités de fonctionnement de l’entreprise et de ces zones « névralgiques ».

Les circulations internes en entreprise, à l’intérieur ou à l’extérieur des bâtiments, constituent un risque constant souvent sous-estimé.

Elles sont responsables de collisions entre véhicules et heurts avec des personnes ou des obstacles, de chutes de charges, provoquant des traumatismes pouvant être graves voire mortels.

ARTICLE RESERVÉ AUX ABONNÉS
Accédez à l'intégralité de cette fiche pratique
sur les abonnements
PREMIUM et ILLIMITÉ