La prévention des risques électriques

EDITION ABONNÉS RH SÉCURITÉ AU TRAVAIL
Fiche pratique

Les risques liés à l’électricité sont nombreux en entreprise. Au titre de son obligation de sécurité, l’employeur est tenu de prendre les mesures nécessaires pour assurer la sécurité et protéger la santé de ses salariés.

Accès à votre contenu
même hors ligne

Télécharger maintenant

​Les risques liés à l’électricité

En cas de contacts directs ou indirects ou de chocs électriques :

  • Risque d’électrisation ;
  • Risque d’électrocution ;
  • Brûlures internes et externes.

A partir de 5 mA : il peut y avoir des répercussions sur l'homme. Il s'agit le plus souvent de lésions qui touchent principalement la main, les membres supérieurs et les yeux (brûlures, contusions, commotions, plaies).

À partir de 30 mA (seuil de déclenchement des dispositifs différentiels à haute sensibilité) : on assiste à une tétanisation des muscles respiratoires qui peut aboutir au bout de quelques minutes à une asphyxie.

Au-delà de 30 mA : on parle de "fibrillation ventriculaire" affectant les organes vitaux, à commencer par le cœur. Le seuil de tension dangereuse s'établit à 50 V (12 V en environnement humide).

En cas de courts-circuits :

  • Risque d’électrisation ;
  • Brûlures par projection de matière en fusion ;
  • Rayonnement ultra-violet intense ;
  • Dégagement de gaz toxiques ;
  • Incendie ;

 

Evaluer le risque électrique :

L’employeur est tenu de procéder à l’analyse et l’évaluation des risques électriques au sein de l’entreprise et doit les retranscrire dans le document unique d’évaluation des risques professionnels (DUERP).

ARTICLE RESERVÉ AUX ABONNÉS
Accédez à l'intégralité de cette fiche pratique
sur les abonnements
PREMIUM et ILLIMITÉ