La prévention des chutes

EDITION ABONNÉS RH SÉCURITÉ AU TRAVAIL
Fiche pratique

Au titre de son obligation de sécurité, l’employeur est tenu de prendre les mesures nécessaires pour assurer la sécurité de ses salariés. Il doit mettre en place des moyens de protection permanents contre les chutes.

Accès à votre contenu
même hors ligne

Télécharger maintenant

​Les risques de chute

​Les chutes de hauteur

Après l'accident de la circulation, la chute de hauteur est le 2nd risque d'accident du travail mortel.

La chute de hauteur peut prendre des formes diverses : chutes depuis une position élevée (toiture, pylône), depuis une échelle (mobile ou fixe), un escabeau, ou un équipement qui surélève légèrement la personne (marchepied) ou un véhicule à l’arrêt (plateaux de remorque, engins de terrassement).

Le travail à proximité d'une tranchée présente les mêmes risques de chute, tout comme les travaux à proximité de dénivellation (falaise, fouille, etc...).

Secteurs les plus à risque de chutes de hauteur : BTP, logistique et transport.

​Les chutes de plein pied

Glissades, trébuchements, faux pas, pertes d’équilibre… Les chutes de plain-pied sont des accidents du travail très fréquents.

Les facteurs susceptibles de provoquer une chute de plain-pied sont souvent un sol sale, encombré, défectueux, irrégulier, un déplacement rapide, un transport d’objet, un éclairage insuffisant, une attention focalisée sur une autre tâche que le déplacement, de mauvaises conditions climatiques (neige, verglas, pluie) …

ARTICLE RESERVÉ AUX ABONNÉS
Accédez à l'intégralité de cette fiche pratique
sur les abonnements
PREMIUM et ILLIMITÉ