Avertissement disciplinaire

Selon le code du travail, l'avertissement au travail constitue une sanction disciplinaire pour le salarié. Le salarié averti doit être responsable d'un comportement fautif : absentéisme, retards fréquents, non-respect du règlement intérieur, refus d'obéir à l'employeur, ...

Constitutif d'une sanction mineure, l'avertissement n'affecte pas la présence du salarié dans l'entreprise, ni sa rémunération, ni son évolution de carrière. Aucun entretien préalable entre l'employeur et le salarié n'est nécessaire.

L'avertissement doit être écrit et notifié au salarié par lettre recommandée avec accusé de réception ou remis en main propre contre signature. Les griefs reprochés au salarié doivent y être explicités
L'avertissement ne peut conduire au licenciement. Par contre, l'accumulation d'incidents peut mener à des sanctions plus lourdes.

 

Découvrez nos différents modèles de lettres gratuits consacrés à l'avertissement disciplinaire :