Stage en entreprise : les recours interdits et les durées maximales en 2021

PAIE STAGIAIRES
Fiche pratique

La présente fiche pratique aborde en détails, les recours interdits de stagiaires ainsi que les durées maximales, selon les dispositions en vigueur en 2021.

Accès à votre contenu
même hors ligne

Télécharger maintenant

​Différents cas de recours interdits

Les employeurs doivent avoir à l’esprit que le recours à des stagiaires ne peut être réalisé pour les cas suivants :

  • pour remplacer un salarié en cas d’absence, de suspension de son contrat de travail ou de licenciement ;
  • pour exécuter une tâche régulière correspondant à un poste de travail permanent ;
  • pour faire face à un accroissement temporaire de l’activité de l’entreprise ;
  • pour occuper un emploi saisonnier.

Article L124-7

Créé par LOI n°2014-788 du 10 juillet 2014 - art. 1

Aucune convention de stage ne peut être conclue pour exécuter une tâche régulière correspondant à un poste de travail permanent, pour faire face à un accroissement temporaire de l'activité de l'organisme d'accueil, pour occuper un emploi saisonnier ou pour remplacer un salarié ou un agent en cas d'absence ou de suspension de son contrat de travail.  

​Stage ≠ contrat de travail

Le stage n’est pas un contrat de travail, il ne doit donc avoir pour objet l'exécution d'une tâche régulière correspondant à un poste de travail permanent de l'entreprise. 

Article L124-1 

Créé par LOI n°2014-788 du 10 juillet 2014 - art. 1

Les enseignements scolaires et universitaires peuvent comporter, respectivement, des périodes de formation en milieu professionnel ou des stages. Les périodes de formation en milieu professionnel sont obligatoires dans les conditions prévues à l'article L. 331-4 du présent code. 
Les périodes de formation en milieu professionnel et les stages ne relevant ni du 2° de l'article L. 4153-1 du code du travail, ni de la formation professionnelle tout au long de la vie, définie à la sixième partie du même code, font l'objet d'une convention entre le stagiaire, l'organisme d'accueil et l'établissement d'enseignement, dont les mentions obligatoires sont déterminées par décret.
Les périodes de formation en milieu professionnel et les stages correspondent à des périodes temporaires de mise en situation en milieu professionnel au cours desquelles l'élève ou l'étudiant acquiert des compétences professionnelles et met en œuvre les acquis de sa formation en vue d'obtenir un diplôme ou une certification et de favoriser son insertion professionnelle. Le stagiaire se voit confier une ou des missions conformes au projet pédagogique défini par son établissement d'enseignement et approuvées par l'organisme d'accueil.
L'enseignant référent prévu à l'article L. 124-2 du présent code est tenu de s'assurer auprès du tuteur mentionné à l'article L. 124-9, à plusieurs reprises durant le stage ou la période de formation en milieu professionnel, de son bon déroulement et de proposer à l'organisme d'accueil, le cas échéant, une redéfinition d'une ou des missions pouvant être accomplies.

Accédez à l'intégralité de ce contenu dans le pack ci-dessous :

79€
Outil de gestion RH et de la paie

Gratification stagiaire

Présentation

Comment recevoir un stagiaire en entreprise, comment le gratifier, quelles sont les cotisations sociales, quelles sont les obligations de l'entreprise ?: c'est à toute ces questions que notre outil répond dans le respect des dispositions en vigueur.

Composition de ce pack

1 Outil de calcul
1 Didactitiel d'aide à l'utilisation
1 Formulaire CERFA
21 Fiches pratiques

Accédez à l'intégralité de ce contenu dans le pack
Gratification stagiaire

Les engagements LégiSocial