ACAATA : Allocation de Cessation Anticipée d’Activité des Travailleurs de l’Amiante

Les personnes exposées au cours de leur vie professionnelle à l’inhalation de poussières d’amiante peuvent, sous certaines conditions, cesser leur activité dès 50 ans. Dans le cadre de ce dispositif spécifique, parfois qualifié de « préretraite amiante », elles perçoivent une « allocation de cessation anticipée d’activité des travailleurs de l’amiante » (ATA).