Comment chiffrer l’indemnité de licenciement légale en cas d’inaptitude en 2021 ?

Paie Indemnité de licenciement Fiche pratique
La présente fiche pratique vous propose plusieurs exemples chiffrés et commentés du calcul de l’indemnité de licenciement légale, en cas d’inaptitude et impossibilité de reclassement, en 2021.
Sommaire
  1.  Rappel chiffrage indemnité légale de licenciement
  2. Exemple chiffré 1 
  3. Présentation du contexte 
  4. Chiffrage indemnité de licenciement 
  5. Exemple chiffré 2 
  6. Présentation du contexte 
  7. Chiffrage indemnité de licenciement 
Accès à votre contenu
même hors ligne
Télécharger en PDF

Cet article a été publié il y a un an, il est donc possible qu'il ne soit plus à jour.

 Rappel chiffrage indemnité légale de licenciement

Motifs

Détermination de l’indemnité de licenciement

Licenciement pour motif personnel, économique ou inaptitude d’origine non professionnelle et impossibilité de reclassement 

  • (¼ *Salaire de référence*ancienneté jusqu’à 10 ans) + (1/3 *Salaire de référence*(pour les années au-delà de 10 ans))

Licenciement pour inaptitude professionnelle et impossibilité de reclassement 

  • (½ *Salaire de référence*ancienneté jusqu’à 10 ans) + (2/3 *Salaire de référence*(pour les années au-delà de 10 ans))

(Aucune condition d'ancienneté n'est requise en cas d’inaptitude professionnelle. Cour de cassation du 10/11/1988, pourvoi n° 86-41100, 25/05/1994, pourvoi n° 91-40442)

Exemple chiffré 1

Présentation du contexte

  • Salarié entré dans l’entreprise le vendredi 2 février 1993;
  • Son licenciement, pour inaptitude d’origine professionnelle et impossibilité de reclassement, lui est notifié le lundi 2 octobre 2020 ;
  • Il ouvre droit à un préavis de 3 mois.
  • Le salaire de référence est supposé chiffré à 2.000 €/mois.  

Chiffrage indemnité de licenciement

Dans ce cas précis, l’indemnité de licenciement légale est alors doublée.

Toutefois aucun préavis ne peut être effectué, et le salarié quitte l’entreprise lors de la 1ère présentation de la lettre de licenciement. 

Son ancienneté au terme du préavis étant de 27 ans et 8 mois, l’indemnité est alors chiffrée comme suit:

  • (Salaire de référence * 10 ans* ½) + (salaire de référence*2/3*17 ans) + (salaire de référence*2/3* (8/12) ;
  • Soit (2.000 € ** 10 ans* ½) + (2.000 €*2/3*17 ans) + (2.000 €*2/3*8/12) = 10.000 €+ 22.666,67 € + 888,89 €= 33.555,56 €.

Exemple chiffré 2

Présentation du contexte

  • Salarié entré dans l’entreprise le vendredi 2 février 1993;
  • Son licenciement, pour inaptitude d’origine non professionnelle et impossibilité de reclassement, lui est notifié le lundi 2 octobre 2020 ;
  • Il ouvre droit à un préavis de 3 mois.
  • Le salaire de référence est supposé chiffré à 2.000 €/mois.  

Chiffrage indemnité de licenciement

Aucun préavis ne peut être effectué, mais la durée de ce préavis doit être prise en considération pour le chiffrage de l’indemnité de licenciement, soit 3 mois en l’espèce. 

Son ancienneté au terme du préavis étant de 27 ans et 11 mois, l’indemnité est alors chiffrée comme suit

  • (Salaire de référence * 10 ans* ¼) + (salaire de référence*1/3*17 ans) + (salaire de référence*1/3* (11/12) ;
  • Soit (2.000 € ** 10 ans* ¼) + (2.000 €*1/3*17 ans) + (2.000 €*1/3*11/12) = 5.000 €+ 11.333,33 € + 611,11 €= 16.944,44 €.

Accès à votre contenu même hors ligne

Recevez ce contenu par email

ou
ou

Réagir à cet article

Avez-vous trouvé cet article utile ?

Aucune note, soyez le premier à noter cet article

Votre note :

Commentaires

Aucun commentaire, soyez le premier à commenter cet article

Votre commentaire sera publié après connexion.

Une question sur cet article ?

Posez votre votre question sur le forum

Les questions liées sur le forum