L’absence d’organisation d’élections professionnelles cause un préjudice aux salariés

RH IRP (Instances Représentatives du Personnel) Actualité
L’employeur qui n’organise pas les élections des représentants du personnels peut être condamné à indemniser les salariés du préjudice subi.
Sommaire
  1. Les sanctions en l’absence d’organisation d’élections professionnelles
  2. L’indemnisation du préjudice
  3. Le délit d’entrave
  4. Référence
Accès à votre contenu
même hors ligne
Télécharger en PDF

Cet article a été publié il y a 3 ans, il est donc possible qu'il ne soit plus à jour.

Les sanctions en l’absence d’organisation d’élections professionnelles

L’indemnisation du préjudice

Le fait pour un employeur de ne pas mettre en place des institutions représentatives du personnel dans l’entreprise sans établir de procès-verbal de carence, cause un préjudice aux salariés :

  • Absence de possibilité de représentation ;
  • Absence de possibilité de défense de leurs intérêts.

Il en découle qu’ils peuvent obtenir en justice des dommages et intérêts.

Le délit d’entrave

L’employeur encourt une peine d’1 an d’emprisonnement et de 7 500 € d’amende en cas de non-organisation des élections professionnelles.

L’absence d’organisation d’élections professionnelles sera également sanctionnée, indirectement, dans certains cas particuliers pour lesquels les représentants du personnels (ou un PV de carence) sont requis : inaptitude, dénonciation d’usage, etc…

Référence

Cass. soc., 15 mai 2019, n° 17-22.224

Accès à votre contenu même hors ligne

Recevez ce contenu par email

ou
ou

Réagir à cet article

Avez-vous trouvé cet article utile ?

Note actuelle
Etoile pleine - note 1 Etoile vide Etoile vide Etoile vide Etoile vide
(1 vote)
Votre note :

Commentaires

Aucun commentaire, soyez le premier à commenter cet article

Votre commentaire sera publié après connexion.

Une question sur cet article ?

Posez votre votre question sur le forum

Les questions liées sur le forum