Un salarié qui travaille le dimanche peut-il s’absenter pour aller voter ?

EDITION ABONNÉS RH SANCTIONS
Actualité

Les prochaines élections européennes auront lieu en France le dimanche 26 mai 2019. Les salariés travaillant ce jour là sont ils autorisés à s’absenter pour se rendre aux urnes ?

Accès à votre contenu
même hors ligne

Télécharger maintenant

​Le vote par procuration

Les salariés travaillant ce jour là et ne souhaitant pas se rendre aux urnes personnellement peuvent donner une procuration à une autre personne.

Le mandataire doit être inscrit sur les listes électorales de la même commune que le mandant, mais pas forcément être électeur du même bureau de vote, ni du même arrondissement. Seuls les citoyens européens peuvent être désignés comme mandataires pour les élections européennes.

Attention : L’employeur ne peut pas obliger un salarié à voter par procuration, même si son poste est indispensable à la bonne marche de l’entreprise. Le droit de vote doit pouvoir s’exercer « personnellement ».

​L’absence pour vote

Le Code du Travail prévoit que :

  • L'employeur doit prendre toute mesure nécessaire pour permettre aux salariés d'exercer personnellement leur droit de vote au titre des scrutins nationaux et locaux lorsque ceux-ci ont lieu le dimanche.
  • Lorsque le repos dominical a été supprimé le jour d'un scrutin national ou local, l'employeur doit prendre toute mesure nécessaire pour permettre aux salariés d'exercer personnellement leur droit de vote.

Ces dispositions sont issues de la loi Macron du 6 août 2015. Il s’agit des seules contraintes imposées par la loi.

ARTICLE RESERVÉ AUX ABONNÉS
Accédez à l'intégralité de cette actualité
sur les abonnements
PREMIUM et ILLIMITÉ