Quel SMIC pour la réduction FILLON en 2018 (3 sur 4) ?

Fiche Pratique Métiers de la paie

3ème fiche pratique traitant de la détermination du Smic de référence permettant de chiffrer la réduction FILLON.

Accès illimité même hors ligne

PDF

Exemple 12 : salarié à temps partiel, entré en cours de mois et qui réalise des heures complémentaires

Présentation du contexte

  • Un salarié exerce son activité à temps partiel (22 heures/semaine) ;
  • Le salarié est entré en cours de mois, donnant lieu à déduction au titre d’une « entrée en cours de mois » ;
  • Sa rémunération brute du mois est de 700 € (hors heures complémentaires) et sa rémunération habituelle de 1 000 € ;
  • Le nombre d’heures complémentaires du mois est de 4.

Chiffrage

Le Smic mensuel est alors recalculé comme suit :

  • Smic mensuel temps plein * (25h/35h) * (durée contractuelle/durée légale)*(salaire du mois incomplet/salaire habituel) + (nombre d’heures complémentaires* 9,88€);
  • Soit ([(35*52/12)*9,88€]*(22/35)* (700€/1 000 €)) + (4*9,88€) = 698,85 €.

Exemple 13 : salarié à temps plein dans une entreprise qui pratique une durée collective inférieure à la durée légale

Présentation du contexte

  • Un salarié exerce son activité à temps plein dans une entreprise appliquant une durée collective inférieure à la durée légale, soit 34,25 h/semaine.

Chiffrage

Le Smic mensuel est alors recalculé comme suit :

  • Smic mensuel temps plein * (durée collective/durée légale).
  • Soit ([(35*52/12)*9,88€]*(34,25/35) = 1 466,36 €.

Exemple 14 : salarié à temps plein dans une entreprise qui applique une durée collective de 39h/semaine avec HS structurelles

Présentation du contexte

  • Un salarié exerce son activité à temps plein dans une entreprise appliquant une durée collective de 39h/semaine ;
  • Les heures supplémentaires sont lissées sur l’année, à raison de 17,33h/mois.

Chiffrage

Le Smic mensuel est alors recalculé comme suit :

  • Smic mensuel temps plein + (nombre d’heures supplémentaires structurelles* smic horaire);
  • Soit ([(35*52/12)*9,88€] + (17,33 *9,88€) = 1 669,69 €.

Exemple 15 : salarié à temps plein dans une entreprise qui applique une durée collective de 39h/semaine avec HS structurelles, et absent en cours de mois

Présentation du contexte

  • Un salarié exerce son activité à temps plein dans une entreprise appliquant une durée collective de 39h/semaine ;
  • Les heures supplémentaires sont lissées sur l’année, à raison de 17,33h/mois ;
  • Le salarié est en arrêt de travail pour maladie, donnant lieu à un maintien partiel de sa rémunération ;
  • Sa rémunération habituelle est de 1 800 €, heures supplémentaires structurelles comprises ;
  • La rémunération du mois, absence comprise et maintien partiel, heures supplémentaires comprises est de 1 374,40 €.

Chiffrage

Le Smic mensuel est alors recalculé comme suit : 

Temps numéro 1 :

Reconstitution du nombre d’heures supplémentaires structurelles : nombre d’heures structurelles habituelles * (salaire versé dans le mois avec absence et maintien partiel, y compris heures supplémentaires/ salaire habituel heures supplémentaires comprises) ;

Soit dans le cas présent : 17,33 *(1 374,40 €/ 1 800 €)= 13,23 heures supplémentaires structurelles pondérées.

Temps numéro 2: 

  • Smic mensuel temps plein * (salaire versé dans le mois, heures supplémentaires structurelles comprises/ salaire habituel, heures supplémentaires structurelles comprises) + (nombre d’heures supplémentaires structurelles pondérées* smic horaire);
  • Soit ([(35*52/12)*9,88€] *(1 374,40 €/ 1 800 €)) + (13,23 *9,88€) = 1 274,87 €.

Exemple 16 : salarié en fin de contrat CDD, qui ne perçoit pour le dernier mois que l’Indemnité de précarité et l’indemnité compensatrice de congés payés

Présentation du contexte

  • Un salarié est engagé sous contrat CDD à compter du 1er janvier N ;
  • La fin du contrat est prévue au 10 avril N ;
  • Le salarié est absent du 1er au 10 avril N inclus pour convenance personnelle, il ne perçoit donc au mois d’avril que l’ICCP et l’indemnité de précarité.

Chiffrage

Le Smic mensuel est alors fixé à zéro euro, cette disposition ayant été confirmée par une réponse personnalisée qui nous a été transmise par les services de l’URSSAF.

 %link%