Comment calculer la réduction de cotisations sur les heures supplémentaires en cas de taux dérogatoire retraite en 2020 ?

Paie Heures supplémentaires Fiche pratique
En cas d’application de taux dérogatoire de retraite complémentaire, le calcul de la réduction des cotisations salariales sur les heures supplémentaires est modifié. Voici des exemples chiffrés à ce sujet.
Sommaire
Accès à votre contenu
même hors ligne
Télécharger en PDF

Cet article a été publié il y a un an, il est donc possible qu'il ne soit plus à jour.

Contexte envisagé

Pour tous les cas proposés, nous nous situons :

  1. Sur une valeur d’heures supplémentaires retenue pour 200 € (heures supplémentaires, majoration comprise) ;
  2. Et un salaire brut de 1.900 €.

Exemple 1

Présentation du contexte

  • Une entreprise applique un taux global de cotisation de retraite sur la tranche 1 de 7,87 % (soit le taux minimal prévu) ;
  • Mais applique une répartition dérogatoire comme suit : part patronale 50%/ part salariale 50%, soit un taux patronal de 3,935% et un taux salarial identique. 

Conséquence

Le total des cotisations salariales visées par la réduction sur les heures supplémentaires est de 12,095%.

Mais le taux de réduction de cotisations salariales retenu est de 11,31%, conduisant à une réduction de 22,62 €

Exemple 2

Présentation du contexte

  • Une entreprise applique un taux global de cotisation de retraite sur la tranche 1 de 7,87 % (soit le taux minimal prévu) ;
  • Mais applique une répartition dérogatoire comme suit : part patronale 55%/ part salariale 45% ;
  • Le taux patronal est donc 4,329% et le taux salarial : 3,542%

Conséquence

Le total des cotisations salariales visées par la réduction sur les heures supplémentaires est de 11,702%.

Mais le taux de réduction de cotisations salariales retenu est de 11,31%, conduisant à une réduction de 22,62 € 

Exemple 3

Conséquence

  • Une entreprise applique un taux global de cotisation de retraite sur la tranche 1 de 7,87 % (soit le taux minimal prévu) ;
  • Mais applique une répartition dérogatoire comme suit : part patronale 70%/ part salariale 30% ;
  • Le taux patronal est donc 5,509% et le taux salarial : 2,361% 

Conséquence

Le total des cotisations salariales visées par la réduction sur les heures supplémentaires est de 10,521%.

C’est ce taux qui doit être retenu, conduisant à une réduction de cotisations salariales de 21,04 € (au lieu de 22,62 €, si l’entreprise n’appliquait pas de taux dérogatoires). 

Accès à votre contenu même hors ligne

Recevez ce contenu par email

ou
ou

Réagir à cet article

Avez-vous trouvé cet article utile ?

Aucune note, soyez le premier à noter cet article

Votre note :

Commentaires

Aucun commentaire, soyez le premier à commenter cet article

Votre commentaire sera publié après connexion.

Une question sur cet article ?

Posez votre votre question sur le forum

Les questions liées sur le forum