Convention collective commerce de détail et de gros à prédominance alimentaire (IDCC 2216)

SOCIAL commerce a predominance alimentaire - IDCC 2216 En vigueur étendu

Fiche d'identité de la convention collective

Etat
En vigueur étendu
IDCC
2216
Métiers
Commerce de détail et de gros à prédominance alimentaire
Numéro de brochure JO
3305
Code NAF/APE
4617A, 4617B, 4638B, 4639B, 4711B, 4711C, 4711D, 4711F, 4725Z, 4617A, 4617B, 4638B, 4639B, 4711B, 4711C, 4711D, 4711F, 4725Z
Synthèse de la convention
Oui, mise à jour le 11 févr. 2020

Téléchargement
immédiat

Mises à jour &
Alertes par email

Synthèse les + complètes

Acheter Maintenant
Lire un extrait gratuit

Dernières mise à jour de cette convention

  • 1 avr. 2020 - Textes Attachés - Compte personnel de formation et entretien professionnel
  • 11 févr. 2020 - Formation professionnelle, entretien professionnel et CPF : Avenant n° 79 du 16 octobre 2019 non étendu, applicable, quel que soit l'effectif, pour les adhérents de l'organisation signataire FCD à compter du 10 décembre 2019 y compris dans les DOM et, pour le CPF à compter des demandes du 1er janvier 2020, et pour les non adhérents, en vigueur à compter de l'extension. -
  • 4 févr. 2020 - Textes Attachés - Réécriture des annexes I, II et III
  • 31 janv. 2020 - Textes Attachés - Réécriture du titre VIII de la convention
  • 30 janv. 2020 - Textes Attachés - Réécriture du titre VII de la convention

Présentation de la convention collective

La présente convention règle les rapports de travail entre les employeurs et les salariés des entreprises exerçant une activité principale de commerce de détail ou de gros à prédominance alimentaire visée notamment aux numéros suivants de nomenclatures d'activités et de produits, et dans le ressort territorial précisé ci-après :

  • 1.1.1.1. Activités de commerce de détail : Commerce d'alimentation générale (commerce de détail non spécialisé à prédominance alimentaire en magasin d'une surface inférieure à 120 m2), Supérettes (commerce de détail non spécialisé à prédominance alimentaire en magasin d'une surface de vente comprise entre 120 et 400 m2), Supermarchés (commerce de détail non spécialisé à prédominance alimentaire en magasin d'une surface de vente comprise entre 400 et 2 500 m2),Hypermarchés (commerce de détail non spécialisé à prédominance alimentaire en magasin d'une surface de vente supérieure à 2 500 m2), etc.
  • 1.1.1.2. Activités de commerce de gros : Centrales d'achats de produits de grande consommation appartenant aux entreprises du commerce de détail à prédominance alimentaire (alimentations générales, supérettes, supermarchés, hypermarchés), Activité unique ou principale du commerce de gros de farines et produits pour boulangeries, Commerce de gros non spécialisé à prédominance alimentaire, etc. 

Elle est signée par les parties patronales suivantes:

  • La fédération des entreprises du commerce et de la distribution ;
  • Le syndicat national des négociants spécialisés en produits alimentaires. 

En cas de rupture du contrat de travail, des heures de recherche d’emploi sont prévues de façon conventionnelle et donnent lieu à rémunération uniquement dans le cas d’un licenciement.

Des jours de congés payés sont octroyés de façon supplémentaire, au titre de l’ancienneté.

Sous réserve d’une ancienneté suffisante, sont assimilés à du temps de travail effectif dans une certaine limite.

En cas de travail durant un jour férié, est attribué (au choix du salarié) un repos compensateur équivalent ou une majoration de 100% de la rémunération.

Le maintien conventionnel en cas de maladie est plus favorable que les conditions légales (taux et durée de la carence).

En cas de départ volontaire à la retraite, certaines catégories de salariés ouvrent droit au paiement d’une indemnité plus favorable que celle qui est prévue légalement.

Une prime conventionnelle annuelle est attribuée aux salariés justifiant d’une ancienneté minimale.


Contenu de la convention collective

Le texte intégral consolidé, textes indépendants, JORF et BOCC à jour avec index thématique et chronologique totalisent 327 pages avec le sommaire suivant :

  • Texte de base - Convention collective nationale du 12 juillet 2001
    Préambule
    Titre Ier : Dispositions générales
    Titre II : Droit syndical et institutions représentatives du personnel
    Titre II Droit syndical et institutions représentatives du personnel
    Titre III : Contrat de travail
    Nouveau Titre III : Contrat de travail
    Titre IV : Classifications des fonctions
    Nouveau Titre IV : Classifications des fonctions
    Titre V : Durée et organisation du temps de travail
    Nouveau Titre V : Durée et organisation du temps de travail
    Titre VI : Travail à temps partiel
    Titre VII : Congés payés et absences
    Titre VIII : Hygiène, santé et sécurité au travail
    Titre IX : Commission paritaire nationale de l'emploi (Accord du 6 février 1995 portant création de la commission paritaire nationale de l'emploi)
    TITRE X : Problèmes généraux de l'emploi
    Titre X : Emploi
    TITRE XI : Mutations technologiques
    Titre XI : Gestion prévisionnelle de l'emploi et des compétences
    Titre XII : Accès des salariés à la formation tout au long de la vie professionnelle
    Titre XII : Accès des salariés à la formation tout au long de la vie professionnelle
    Titre XIII : Régime de prévoyance des salariés non cadres
  • Textes Attachés (76 textes)
  • Textes Salaires (12 textes)
  • Textes Extensions (21 textes)

Contenu de la synthèse LégiSocial

La synthèse LégiSocial est composée de 25 pages avec le sommaire suivant :

  • Remarques
  • I. Signataires
        a. Organisations patronales
        b. Syndicats de salariés
  • II. Champ d'application
        a. Champ d'application professionnel
        b. Champ d'application territorial
  • III. Contrat de travail - Essai
        a. Contrat de travail
          i. Mentions du contrat de travail à temps partiel
          ii. Contrat de travail des agents de maîtrise et techniciens
          iii. Contrat de travail des cadres
          iv. Contrat de travail du personnel d'encadrement
          v. CDD et contrat de travail temporaire
            ◊ généralités
            ◊ Délai de carence
          vi. CDI d’opération
            ◊ Cas de recours
            ◊ Le contrat de travail
            ◊ La période d’essai
            ◊ La rémunération
            ◊ Licenciements
              · Licenciement en raison de la fin du chantier ou de la réalisation de l’opération
              · Licenciement en cas de non-réalisation ou de cessation anticipée du chantier ou de l’opération
        b. Période d'essai
          i. Durée de la période d'essai
          ii. Préavis de rupture pendant l'essai
        c. Période d'accueil
        d. Ancienneté
        e. Clause de non-concurrence (personnel d'encadrement)
  • IV. Classification
        a. Critères classants
        b. Pondération
        c. Grilles de classification et emplois-repères
          i. Ouvriers et employés
          ii. Techniciens et agents de maîtrise
          iii. Cadres
  • V. Salaires et indemnités
        a. Salaires minima
          i. Salaires minima mensuels garantis SMMG
          ii. Salaires minima annuels garantis dont pour 216 jours de travail
            Salaires minima annuels garantis
            Salaires minima annuels garantis pour 216 jours de travail
        b. Définition du salaire dénommé plein tarif
        c. Rémunération des jeunes de moins de 18 ans
        d. Prime annuelle
        e. Majoration de certaines heures
        f. Majoration pour travail du dimanche
          i. Travail occasionnel du dimanche
          ii. Travail régulier du dimanche
        g. Majoration pour travail de nuit
        h. Emplois multiples
        i. Rémunération du remplacement provisoire
        j. Mutation et indemnité temporaire progressive
          i. Mutation
          ii. Indemnité temporaire progressive
        k. Invention (personnel d'encadrement)
        l. Epargne salariale
        m. Rémunération du personnel de livraison
          i. Choix du système de rémunération
          ii. Prime de responsabilité
  • VI. Temps de travail, repos et congés
        a. Temps de travail
          i. Durée du travail
            ◊ Durées hebdomadaire et quotidienne du travail
            ◊ Pauses
            ◊ Temps de travail effectif
          ii. Temps de travail des jeunes
          iii. Modalités de mise en oeuvre de la RTT
            ◊ Réduction du temps de travail sous forme de journées ou demi-journées de repos par période de 4 semaines consécutives
            ◊ Réduction du temps de travail sous forme de journées ou demi-journées de repos sur l'année (ou 12 mois consécutifs)
            ◊ Modulation
          iv. Cadres et certains salariés itinérants
            ◊ Forfait sans référence horaire
            ◊ Forfait défini en jours
            ◊ Forfait en heures sur l'année
            ◊ Agents de maîtrise
          v. Heures supplémentaires
          vi. Permanences et astreintes
            ◊ Permanences assurées en dehors des horaires normaux
            ◊ Astreintes
          vii. Temps partiel
            ◊ Dispositions générales
            ◊ Compléments d'heures
            ◊ Heures complémentaires
            ◊ Temps partiel modulé
            ◊ Polyactivité
            ◊ Passage à temps partiel de droit des salariés exposés à des facteurs de pénibilité
          viii. Travail de nuit
            ◊ Justification du recours au travail de nuit
            ◊ Définitions
            ◊ Repos compensateur des travailleurs de nuit
            ◊ Majorations de salaire
            ◊ Organisation et durée du travail
          ix. Aménagement du temps de travail sur l’année
        b. Repos et jours fériés
          i. Repos
          ii. Jours fériés
        c. Congés
          i. Congés payés
            ◊ Temps d'absence assimilés à du temps de travail effectif pour le calcul de la durée des congés
            ◊ Congé supplémentaire d'ancienneté
          ii. Autres congés
            ◊ Congés pour événements personnels
            ◊ Congés pour soigner un enfant
            ◊ Epreuves du permis de conduire
          iii. Compte épargne-temps (CET)
            ◊ Ouverture du compte
            ◊ Alimentation du compte
            ◊ Utilisation du compte
            ◊ Rupture du contrat de travail
  • VII. Déplacements professionnels
  • VIII. Formation professionnelle
        a. Organisme(s) paritaire(s) collecteur(s) agréé(s) (OPCA)/ Opérateur de Compétences (OPCO)
        b. L'entretien professionnel
        c. Le compte personnel de formation (CPF) ( ex DIF)
          i. Définition et Portée du CPF
          ii. Mise en œuvre du CPF
            ◊ Ouverture et alimentation en heures de formation du CPF
            ◊ Procédure et prise en charge pour se former dans le cadre du CPF
        d. Les contrats de professionnalisation
          i. Durée du contrat de professionnalisation
          ii. Fonction tutorale
        e. Période de professionnalisation
        f. Certificat(s) de qualification professionnelle
  • IX. Maladie, accident du travail, maternité
        a. Maladie et accident
          i. Garantie d'emploi en cas de maladie et d'accident de trajet
          ii. Indemnisation
        b. Maternité - Paternité
          i. Réduction d'horaire, consultations pré et postnatales
          ii. Indemnisation du congé maternité et du congé d'adoption
            ◊ Indemnisation des non-cadres
              · Maternité
              · Adoption
            ◊ Indemnisation des cadres
          iii. Indemnisation du congé de paternité
  • X. Retraite complémentaire et prévoyance
        a. Retraite complémentaire
        b. Régime de prévoyance des non-cadres
          i. Institution
          ii. Bénéficiaires
          iii. Salaires de référence (SR)
          iv. Garanties
            ◊ Garanties décès, invalidité absolue et définitive
            ◊ Frais d'obsèques
            ◊ Garantie rente éducation
            ◊ Garantie invalidité
          v. Cotisations
          vi. Portabilité
  • XI. Rupture du contrat
        a. Préavis de démission ou de licenciement
          i. Durée du préavis de démission ou de licenciement
          ii. Heures de liberté pour recherche d'emploi
        b. Indemnité de licenciement
        c. Rupture conventionnelle homologuée
        d. Retraite
          i. Conditions du départ ou de la mise à la retraite
            ◊ Régime général
            ◊ Mise à la retraite à partir de 60 ans.
            ◊ Salariés ayant commencé à travailler très jeunes (avant 60 ans).
          ii. Préavis
          iii. Indemnités
            ◊ Ouvriers et employés
            ◊ Techniciens et agents de maîtrise
            ◊ Cadres
            ◊ Salaire pris en compte pour le calcul de l'indemnité

Les avantages des conventions collectives éditées par LégiSocial