Activité partielle : les nouveaux chiffrages des allocations et des indemnités depuis le 1er mai 2022

Edition abonnés Edition abonnés Paie Activité partielle Actualité
Accès à votre contenu
même hors ligne
Télécharger en PDF

6 situations envisageables en 2022

Sur l’année 2020, les 6 situations suivantes sont envisagées dans le cadre du placement d’un salarié en activité partielle :

  1. Salariés vulnérables et garde d’enfant(s) ;
  2. Droit commun ;
  3. Secteurs protégés (annexes 1 et 2) ;
  4. Entreprises fermées administrativement
  5. Entreprises soumises à restrictions sanitaires (baisse CA 60%)
  6. Secteurs protégés (baisse CA 65%)

Situation 1 : salariés vulnérables et garde enfant(s)

Indemnité horaire

Périodes

Régime applicable

Année 2022

  • Le salarié placé en activité partielle perçoit une indemnité horaire, versée par son employeur, et dont la valeur correspond à 70% de sa rémunération brute servant d’assiette à l’indemnité de congés payés dans la limite de 4,5 smic horaire ;
  • L'indemnité nette versée par l'employeur ne peut excéder la rémunération nette horaire habituelle du salarié. L'indemnité et la rémunération nettes s'entendent après déduction des cotisations et contributions obligatoires retenues par l'employeur.
  • Avec une valeur plancher de 8,37 € (période janvier à avril 2022) et 8,59 € (à compter du 1er mai 2022)
  • Et une valeur plafond de 33,30 € (période janvier à avril 2022) et 34,18 € (à compter du 1er mai 2022)

L'indemnité nette versée par l'employeur ne peut excéder la rémunération nette horaire habituelle du salarié. L'indemnité et la rémunération nettes s'entendent après déduction des cotisations et contributions obligatoires retenues par l'employeur

Périodes

Régime applicable

Cette actualité est réservée aux abonnés Légisocial. Il vous reste 89% à lire.

Accédez immédiatement
à l'intégralité de cette actualité

Accès immédiat
aux contenus

Accès en ligne
et hors ligne

finger snap

Résiliable
en 1 clic

Je m’abonne pour lire la suite