Précisions du Ministère du Travail sur le dispositif Transitions Collectives

Edition abonnés Edition abonnés RH Formation Actualité
Dans un Questions-Réponses du 8 avril, le Ministère du Travail a apporté des précisions sur le nouveau dispositif de formation pour la reconversion professionnelle des salariés dont les emplois sont menacés.
Sommaire
  1. Le dispositif « Transitions collectives »
  2. Précisions du Ministère du Travail
  3. Référence
Accès à votre contenu
même hors ligne
Télécharger en PDF

Cet article a été publié il y a un an, il est donc possible qu'il ne soit plus à jour.

Le dispositif « Transitions collectives »

Ce dispositif s’adresse à des salariés dont les emplois sont menacés et qui se positionnent sur une formation vers un métier porteur localement. Il se construira autour de plateformes de transition où se mettront en relation des entreprises ayant des salariés à reconvertir et des entreprises ayant des besoins de recrutement.

L’État finance tout ou partie du projet de reconversion en fonction de la taille de l’entreprise. La rémunération et la formation des salariés est prise en charge à hauteur de 40 % pour les entreprises de plus de 1 000 salariés. Elle est de 75 % pour les entreprises de 300 salariés jusqu’à 1 000, tandis que pour les petites et moyennes entreprises ou les TPE, l’État prend en charge 100 % de la rémunération et de la formation des salariés.

Cette actualité est réservée aux abonnés Légisocial. Il vous reste 91% à lire.

Accédez immédiatement
à l'intégralité de cette actualité

Accès immédiat
aux contenus

Accès en ligne
et hors ligne

finger snap

Résiliable
en 1 clic

Je m’abonne pour lire la suite