Accident du travail ou de trajet : comment traiter en paie selon les dispositions légales en 2020 ?

Fiche pratique

Si l’entreprise applique les dispositions légales en matière de maintien de l’employeur, il convient alors de traiter de façon très différente un accident du travail et un accident de trajet. Voilà ce que vous propose notre fiche pratique.

Accès à votre contenu
même hors ligne

Télécharger maintenant

Nota :

Les nombreuses captures d’écran proposées dans la présente publication, sont issues de notre outil spécifique disponible sur notre site en téléchargement immédiat.

Exemple 1 : accident du travail

Le contexte

  • Un salarié non-cadre est en arrêt de travail du 8/01/2020 au 20/01/2020 inclus et l’accident du travail s’est produit le 8/01/2020 au début de la journée de travail ;
  • Il travaille 35h par semaine à raison de 7h par jour ;
  • Le nombre d’heures travaillées du mois : 161
  • Il n’a jamais été en arrêt de travail depuis un an ;
  • Les absences sont décomptées selon la méthode préconisée par la jurisprudence (décompte selon les heures réelles du mois) ;
  • L’absence est supposée correspondre à 56 heures de travail habituel ;
  • Le dernier salaire déclaré est de 1.800 € ;
  • Le taux de cotisations salariales habituel est de 20,84%.

Les calculs

L’arrêt de travail correspond à :

  • Nombre de jours calendaires de l’arrêt de travail : 13 jours
  • Nombre de jours indemnisables par la sécurité sociale : 12 jours (car le jour pendant lequel s’est produit l’accident du travail est intégralement payé par l’employeur)
  • Nombre de jours concernés par le maintien de l’employeur :12 jours

12 jours (pas de carence) en cas d’accident du travail

1 jour intégralement payé par l’employeur (jour de l’accident)

Chiffrage de l’absence  

Absence : (1.800*56) /161 = 626,09 € 

Calcul des IJSS

Calcul du maintien de l’employeur 

L’employeur selon la loi de mensualisation devra maintenir à partir du 9 (pas de carence), cela correspond à 8 jours ou à 56 heures de travail.

Valeur de la période : Absence : (1.800*56) /161 = 626,09 €

  • Maintien à 90% (pas d’absence depuis 1 an) : 626,09 €*90%= 563,48 €
  • Déduction des IJSS correspondantes : 426,00
  • Maintien de l’employeur : 563,48 -426,00 = 137,48 €

Notre outil Excel vous propose

 Exemple 2 : accident de trajet

Le contexte

  • Un salarié est en arrêt de travail du 8/01/2020 au 20/01/2020 inclus et l’accident de trajet s’est produit le 8/01/2020 lors du trajet aller ;
  • Il travaille 35h par semaine à raison de 7h par jour ;
  • Il n’a jamais été en arrêt de travail depuis un an ;
  • Les absences sont décomptées selon la méthode des jours calendaires moyens ;
  • Le dernier salaire déclaré est de 1.800 €
  • Le taux de cotisations salariales habituel est de 20,84%.

Les calculs

L’arrêt de travail correspond à :

  • Nombre de jours calendaires de l’arrêt de travail : 13 jours ;
  • Nombre de jours indemnisables par la sécurité sociale : 12 jours ;
  • Nombre de jours concernés par le maintien de l’employeur :6 jours. 

7 jours de carence en cas d’accident de trajet

S’il s’agit d’une prolongation de l’arrêt de travail, aucune carence employeur n’est appliquée à nouveau !

Chiffrage de l’absence  

Absence : (1.800*12) /30 = 720,00 €

La journée du 8 janvier 2020 est intégralement payée par l’employeur (article L 433-1 du code de la sécurité sociale). 

Calcul des IJSS 

Calcul du maintien de l’employeur 

L’employeur selon la loi de mensualisation devra maintenir à partir du 16, cela correspond à 5 jours calendaires. 

  • Valeur de la période : (1.800,00*5)/30= 300,00 € ;
  • Maintien à 90% (pas d’absence depuis 1 an) 300,00 *90%= 270,00 € ;
  • Déduction des IJSS correspondantes : 5*35,50 = 177,50 € (la Sécurité sociale indemnise tous les jours, y compris samedi et dimanche) ;
  • Maintien de l’employeur : 300,00 -177,50 = 92,50 €.

 

Notre outil Excel vous propose