Bien déterminer la fin d’une période d’essai

RH PÉRIODE D’ESSAI
Fiche pratique

Voici une tâche que doit régulièrement accomplir le gestionnaire de paie, et pour laquelle nous vous proposons 2 fiches pratiques dont le but est de vous aider dans ce décompte.

Accès à votre contenu
même hors ligne

Télécharger maintenant

Exemple concret numéro 1

Présentation du contexte

  • Salarié cadre, recruté le 19 octobre 2017 ;
  • Il est soumis à une période d’essai dont la durée correspond à la durée maximale légalement prévue au titre de la période initiale (soit 4 mois). 

Fixation du terme de la période d’essai

Sa période d’essai :

  • Débutera donc le 19 octobre 2017 ;
  • Pour se terminer le 18 février 2018 ;
  • Soit une durée de 4 mois. 

Exemple concret numéro 2

Présentation du contexte

  • Salarié cadre, recruté le 19 mars 2017 ;
  • Il est soumis à une période d’essai dont la durée correspond à la durée maximale légalement prévue au titre de la période initiale (soit 4 mois). 

Le salarié est en arrêt maladie, du 4 au 25 avril 2017 inclus

Fixation du terme de la période d’essai

Initialement, sa période d’essai devait:

  • Débuter le 19 mars 2017 ;
  • Pour se terminer le 18 juillet 2017 ;
  • Soit une durée de 4 mois. 

Mais l’arrêt de travail pour maladie a pour effet de suspendre la période d’essai, durant 22 jours dans le cas présent.

De ce fait, nous nous retrouvons dans la situation suivante : 

Sa période d’essai :

  • Débutera le 19 mars 2017 ;
  • Pour se terminer le 9 août 2017 ;
  • Soit une durée de 4 mois et 22 jours.