Précisions sur les informations aux entreprises et rapports des services de prévention et de santé au travail

RH - Hygiène et sécurité Médecine au travail Actualité
Un décret du 15 novembre 2022 apporte des précisions sur les informations transmises aux entreprises et rapports des SPST (services de prévention et de santé au travail).
Sommaire
  1. Information des entreprises
  2. Référence
Accès à votre contenu
même hors ligne
Télécharger en PDF

Le décret du 15 novembre 2022 a été pris en application de la loi Santé au Travail du 2 août 2021.

Il définit le cahier des charges national de l’agrément prévu à l’article L. 4622-6-1, et notamment les critères de délivrance et de renouvellement de l’agrément des services de prévention et de santé au travail.

Il prévoit également les conditions de retrait de l’agrément ou de révision de sa durée.

Enfin, il fixe la liste des documents transmis aux entreprises adhérentes, au comité régional de prévention et de santé au travail et rendus publics, ainsi que les modalités de transmission des données d’activité et de gestion des services de prévention et de santé au travail aux autorités publiques.

Information des entreprises

Les SPSTI doivent désormais communiquer à leurs entreprises adhérentes ainsi qu’au comité régional de prévention et de santé au travail, et rendre public :

  • Leur offre de services relevant de l’« ensemble socle » obligatoire ;
  • Leur offre de services complémentaires ;
  • Le montant des cotisations, la grille tarifaire et leur évolution ;
  • Les résultats de la dernière certification ;
  • Le projet de service pluriannuel ;
  • L'offre de service spécifique à destination des travailleurs indépendants.

Par ailleurs, le rapport annuel d’activité des SPST interentreprises doit être présenté soit au comité social et économique (CSE) interentreprises, soit à la commission de contrôle et au conseil d'administration, puis transmis aux adhérents.

Dans les entreprises ou établissements de plus de 300 salariés, les données d'activité propres à l'entreprise ou à l'établissement doivent être transmises au CSE.

Dans les autres entreprises ou établissements, ces données ne sont pas transmises d’office au CSE mais sur demande.

Dans les SPST autonomes, le rapport annuel d’activité est présenté au CSE.

Référence

Décret n° 2022-1435 du 15 novembre 2022 relatif à l’agrément et aux rapports d’activité des services de prévention et de santé au travail.

Accès à votre contenu même hors ligne

Recevez ce contenu par email

ou
ou

Réagir à cet article

Avez-vous trouvé cet article utile ?

Aucune note, soyez le premier à noter cet article

Votre note :

Commentaires

Aucun commentaire, soyez le premier à commenter cet article

Votre commentaire sera publié après connexion.

Une question sur cet article ?

Posez votre votre question sur le forum

Les questions liées sur le forum