Comment chiffrer, en 2022, les congés payés acquis en cas d’absence ou d’entrée/sortie en cours de période ?

Edition abonnés Edition abonnés Paie Congés payés Actualité
Nous sommes en mai 2022, rendez-vous incontournable pour les gestionnaires de paie qui devront chiffrer les congés payés acquis par les salariés, y compris en cas d’absence durant la période de référence, ou d’entrée (ou sortie) en cours de période.
Sommaire
  1. 2 situations à envisager
  2. Situation 1 : absences du salarié pendant la période de référence
  3. Situation 2 : entrée/sortie en cours de période de référence 
  4. Exemples chiffrés
  5. Situation 1 : absences du salarié pendant la période de référence
  6. Situation 2 : entrée/sortie en cours de période de référence
Accès à votre contenu
même hors ligne
Télécharger en PDF

2 situations à envisager

Ainsi que nous l’indiquons en préambule, le gestionnaire de paie doit envisager 2 situations concernant le chiffrage du droit aux congés payés à l’occasion de la clôture de la période de référence le 31 mai de chaque année :

  1. Le salarié qui, présent durant la période de référence, aura connu des absences non assimilées à du temps de travail effectif ;
  2. Et le salarié entré (ou sorti) en cours de période de référence.

Selon les situations envisagées, le droit aux congés payés sera déterminé alors de 2 façons différentes comme suit :

Situation 1 : absences du salarié pendant la période de référence

Cette actualité est réservée aux abonnés Légisocial. Il vous reste 82% à lire.

Accédez immédiatement
à l'intégralité de cette actualité

Accès immédiat
aux contenus

Accès en ligne
et hors ligne

finger snap

Résiliable
en 1 clic

Je m’abonne pour lire la suite