Exonération de la taxe forfaitaire sur les CDD d’usage dans 2 nouveaux secteurs d’activité

EDITION ABONNÉS RH CDD
Actualité

2 nouveaux secteurs d’activité sont exemptés de la taxe de 10 € sur les CDD d’usage.

Accès à votre contenu
même hors ligne

Télécharger maintenant

​La taxe sur les CDD d’usage

Depuis le 1er janvier 2020, l’employeur est soumis à une taxe forfaitaire dont le montant est fixé à 10 € pour chaque CDD (contrat à durée déterminée) dit d'usage qu'il conclut en application du 3° de l'article L. 1242-2 du code du travail.

La taxe est due à la date de conclusion du contrat.


Le produit de cette taxe est affecté à l'organisme chargé de la gestion du régime d'assurance chômage.


Toutefois cette taxe de 10 € ne s'applique pas :

  • Aux contrats conclus avec les salariés relevant des professions de la production cinématographique, de l'audiovisuel ou du spectacle mentionnées à l'article L. 5424-20 du code du travail ;
  • Aux contrats conclus par les associations intermédiaires mentionnées à l'article L. 5132-7 du même code relevant du secteur des activités d'insertion par l'activité économique ;
  • Aux contrats conclus avec les ouvriers dockers occasionnels mentionnés à l'article L. 5343-6 du code des transports ;
  • Aux contrats conclus dans les entreprises relevant de secteurs d'activité couverts par une convention ou un accord collectif de travail étendu prévoyant une durée minimale applicable à ces contrats et définissant les conditions dans lesquelles il est proposé au salarié de conclure un CDI (contrat de travail à durée indéterminée) au terme d'une durée cumulée de travail effectif.
ARTICLE RESERVÉ AUX ABONNÉS
Accédez à l'intégralité de cette actualité
sur les abonnements
PREMIUM et ILLIMITÉ