Nouvelle convention nationale d’objectifs pour la métallurgie

EDITION ABONNÉS RH RISQUES PROFESSIONNELS
Actualité

Les entreprises de la métallurgie employant moins de 200 salariés peuvent bénéficier d’une aide financière dans le cadre d’un contrat de prévention signé avec la caisse régionale d’assurance maladie.

Accès à votre contenu
même hors ligne

Télécharger maintenant

​Objectifs du contrat de prévention

Depuis le 1er septembre 2019 et pour une durée de 3 ans maximum, les entreprises de la métallurgie de moins de 200 salariés peuvent signer un contrat de prévention avec leur caisse régionale (CARSAT, CRAMIF ou CGSS) en vue d’obtenir une aide financière destinée à améliorer les conditions de santé et de sécurité au travail.

Le contrat de prévention doit définir :

  • Les objectifs sur lesquels l'entreprise s'engage en matière de prévention des risques ;
  • Les aides, en particulier financières, que la caisse peut lui apporter.

Le contrat représente un engagement de l’entreprise à mener une politique de prévention des risques d'accident de travail, de maladies professionnelles et d'amélioration des conditions de travail.

L’objectif est de permettre la réduction des risques professionnels en agissant en amont, dans les valeurs de l’entreprise, dans ses politiques, dans son organisation, ainsi que dans ses moyens et conditions de travail.

L’aide financière concerne :

  • La prévention des troubles musculo-squelettiques (TMS) et notamment des risques liés au port de charge ;
  • La prévention des expositions aux agents chimiques dangereux ;
  • La prévention des risques liés aux nuisances physiques tels que le bruit, vibrations et rayonnement ;
  • La prévention des risques de chutes ;
  • La prévention du risque de collisions engins-piétons.
ARTICLE RESERVÉ AUX ABONNÉS
Accédez à l'intégralité de cette actualité
sur les abonnements
PREMIUM et ILLIMITÉ