Une convention collective unique pour la métallurgie

Edition abonnés Edition abonnés Droit du travail
Métallurgie
Convention collective Actualité
Après plus de 5 ans de négociations, les partenaires sociaux de la métallurgie sont enfin parvenus à un accord sur une nouvelle convention collective nationale unique pour tout le secteur de la métallurgie.
Sommaire
  1. Négociation d’une CCN unique
  2. Nouvelle grille de qualification
Accès à votre contenu
même hors ligne
Télécharger en PDF

Cet article a été publié il y a un an, il est donc possible qu'il ne soit plus à jour.

Négociation d’une CCN unique

Au 1er janvier 2024, une convention collective nationale unique remplacera les 78 conventions collectives existantes dans le secteur de la métallurgie : sidérurgie, aéronautique, logiciels de conception numérique, extraction de minerais, etc…

Cette convention unique couvrira 1,5 million de salariés et 42 000 entreprises.

La CGT a annoncé qu’elle ne signerait pas la convention. La CFDT, FO et la CFE-CGC devraient signer le texte fin janvier.

La convention renforce des dispositifs tels que l’attractivité des métiers, la protection ou le dialogue social.

Trois documents annexes traitent de la formation professionnelle, l’hygiène et la sécurité, et la protection sociale.

Cette actualité est réservée aux abonnés Légisocial. Il vous reste 44% à lire.

Accédez immédiatement
à l'intégralité de cette actualité

Accès immédiat
aux contenus

Accès en ligne
et hors ligne

finger snap

Résiliable
en 1 clic

Je m’abonne pour lire la suite