Informez vos salariés sur les dispositifs de formation existants !

RH Formation Actualité
Chaque employeur, quel que soit l’effectif de l’entreprise, est tenu de faire passer à ses salariés un entretien professionnel tous les 2 ans. Dans ce cadre, les salariés doivent être informés des différents dispositifs de formation existants.
Sommaire
  1. Le contenu de l’entretien professionnel
  2. L’information sur les dispositifs de formation
Accès à votre contenu
même hors ligne
Télécharger en PDF

Cet article a été publié il y a 3 ans, il est donc possible qu'il ne soit plus à jour.

Le contenu de l’entretien professionnel

L’entretien est un échange sur le parcours du salarié. Il a pour objectif d'étudier les perspectives d'évolution professionnelle du salarié, notamment en termes de qualification et d'emploi. Il est centré sur le salarié et son parcours professionnel. L’objectif est de l’accompagner dans ses perspectives d'évolution professionnelle (changement de poste, promotion, etc…) et d’identifier ses besoins de formation.

Il s’agit d’identifier un projet professionnel répondant à la fois aux aspirations du salarié et aux besoins de l’entreprise et de définir les actions pertinentes à mettre en œuvre (formation, mobilité, validation des acquis, modification de poste, etc…) pour réaliser ce projet. 

L’entretien doit porter sur les compétences des salariés, dans l’optique de les développer : Quelles sont les actions de formation que le salarié doit suivre pour satisfaire toutes les exigences de son poste ? Quelles qualités doit-il acquérir pour occuper le poste vers lequel il souhaite évoluer? Quel dispositif doit-il utiliser pour suivre telle formation ? 

L'objectif de cet entretien professionnel n'est pas d'évaluer le travail ou le salarié. L’évaluation du salarié doit faire l’objet d’un entretien distinct.

L’information sur les dispositifs de formation

L’entretien doit obligatoirement comporter des informations relatives :

  • à la Validation des Acquis de l’Expérience (VAE),
  • à l'activation par le salarié de son compte personnel de formation (CPF),
  • aux abondements du CPF par l'employeur,
  • au conseil en évolution professionnelle.

Suite aux nombreuses réformes de la formation professionnelle, vos salariés sont-ils correctement informés sur l’ensemble des nouveaux dispositifs de formation et savent-ils comment les mobiliser ? :

  • Le Plan de Développement des Compétences, qui a remplacé le Plan de Formation,
  • Le Compte Personnel de Formation (CPF),
  • Le CPF – Projet de Transition Professionnelle, qui a remplacé le Congé Individuel de Formation (CIF),
  • Le Bilan de Compétences,
  • La Validation des Acquis de l’Expérience (VAE),
  • Le dispositif Pro-A.

Accès à votre contenu même hors ligne

Recevez ce contenu par email

ou
ou

Réagir à cet article

Avez-vous trouvé cet article utile ?

Aucune note, soyez le premier à noter cet article

Votre note :

Commentaires

Aucun commentaire, soyez le premier à commenter cet article

Votre commentaire sera publié après connexion.

Une question sur cet article ?

Posez votre votre question sur le forum

Les questions liées sur le forum