Les priorités de l’inspection du travail pour 2019

Edition abonnés Edition abonnés RH Gouvernement Actualité
La Direction Générale du Travail annonce un renforcement des mesures de contrôle avec un objectif de 300 000 interventions des agents de l’inspection du travail.
Sommaire
  1. Lutter contre les fraudes au détachement
  2. Combattre le travail illégal
  3. Agir pour l’égalité salariale entre les femmes et les hommes
  4. Préserver la santé et la sécurité sur les lieux de travail
  5. Référence
Accès à votre contenu
même hors ligne
Télécharger en PDF

Cet article a été publié il y a 3 ans, il est donc possible qu'il ne soit plus à jour.

Lutter contre les fraudes au détachement

La DGT constate que le nombre de salariés détachés travaillant temporairement en France dans le cadre de contrats de prestations de services internationales a progressé fortement. 208 588 déclarations portant sur 516 101 détachements ont été enregistrées en 2017.

Les contrôles vont porter essentiellement sur :

  • Les formalités encadrant le détachement ;
  • Les règles de rémunération ;
  • La durée du travail ;
  • Les conditions de travail et d’hébergement.

Le contrôle de la régularité du détachement en France fera l’objet de 24 000 interventions de l’inspection en 2019, soit 33% d’interventions de plus qu’en 2018, année qui a déjà connu une forte mobilisation de l’inspection du travail sur ce sujet.

Cette actualité est réservée aux abonnés Légisocial. Il vous reste 83% à lire.

Accédez immédiatement
à l'intégralité de cette actualité

Accès immédiat
aux contenus

Accès en ligne
et hors ligne

finger snap

Résiliable
en 1 clic

Je m’abonne pour lire la suite