La couverture prévoyance complémentaire obligatoire

RH Mutuelle et prévoyance Fiche pratique
Les risques couverts par la prévoyance complémentaire complètent les garanties servies par les régimes obligatoires de la sécurité sociale. Il s’agit des risques liés à la personne: incapacités de travail, invalidité, risques liés à la maternité, décès,..
Sommaire
  1. Qu’est-ce-que la prévoyance complémentaire ?
  2. La prévoyance complémentaire est-elle obligatoire dans l’entreprise ?
  3. Comment mettre en place une prévoyance complémentaire ?
  4. La prévoyance complémentaire s’impose-t-elle aux salariés ?
Accès à votre contenu
même hors ligne
Télécharger en PDF

Cet article a été publié il y a 5 ans, il est donc possible qu'il ne soit plus à jour.

Qu’est-ce-que la prévoyance complémentaire ?

Les risques couverts par la prévoyance complémentaire complètent les garanties servies par les régimes obligatoires de la sécurité sociale.

Il s’agit des risques liés à la personne :

  • Les incapacités de travail temporaires ou permanentes (indemnités journalières complémentaires, rente).
  • L'invalidité totale ou partielle.
  • Les risques liés à la maternité ou portant atteinte à l'intégrité physique de la personne.
  • Le décès (versement d'un capital-décès aux ayants-droits, d'une rente d’éducation pour les enfants, d’une rente pour le conjoint survivant, d’une indemnité pour les frais d’obsèques, etc…).

La prévoyance complémentaire est-elle obligatoire dans l’entreprise ?

A la différence de la complémentaire santé (mutuelle), la prévoyance complémentaire est en principe facultative dans l’entreprise.

Mais attention, elle est obligatoire dans plusieurs cas :

  • Lorsque la convention collective applicable ou un accord de branche le prévoit.
  • Lorsqu’un accord existant est dénoncé.
  • Lorsque l’entreprise emploie des cadres (prévoyance décès obligatoire pour les cadres prise en charge intégralement par l’employeur).

Comment mettre en place une prévoyance complémentaire ?

Lorsqu’il existe un accord de branche, il convient de suivre les modalités de mise en place prévues par l’accord.

A défaut d’accord de branche, l’employeur doit négocier un accord d’entreprise.

A défaut d’accord d’entreprise, l’employeur peut mettre en place la prévoyance complémentaire par décision unilatérale ou par référendum après consultation et information des représentants du personnel.

La prévoyance complémentaire s’impose-t-elle aux salariés ?

  • Lorsque la prévoyance complémentaire est mise en place par accord collectif (convention collective, accord de branche ou d’entreprise) ou référendum : l’affiliation est obligatoire pour tous les salariés de l'entreprise ou pour la catégorie d'entre eux visée dans l'accord collectif.
  • Lorsque la prévoyance complémentaire est mise en place par décision unilatérale de l’employeur : l’affiliation est obligatoire pour les salariés embauchés après la décision unilatérale.

S’agissant des salariés embauchés avant la décision unilatérale, ils sont libres de choisir l’adhésion ou non si la cotisation est cofinancée par l’employeur et le salarié. En revanche, leur affiliation est obligatoire si la cotisation est entièrement financée par l’employeur.

Accès à votre contenu même hors ligne

Recevez ce contenu par email

ou
ou

Réagir à cet article

Avez-vous trouvé cet article utile ?

Note actuelle
Etoile pleine - note 1 Etoile pleine - note 2 Etoile pleine - note 3 Etoile pleine - note 4 Etoile vide
(11 votes)
Votre note :

Commentaires

CT
CHRISTIAN THEVENET Posté il y a 4 ans
Bonjour je suis en invalidité catégorie 2 je bénéficie de la portabilité de ma prévoyance quand il y a portabilité la prévoyance devient facultative car ont peut renoncer pour l,imposition ça change merci de votre réponse
CT
CHRISTIAN THEVENET Posté il y a 4 ans
Bonjour je suis en invalidité catégorie 2 est je bénéficie de la portabilité de ma prévoyance. Ma question quand il y a portabilité la prévoyance devient facultative car ont peut renoncer ,pour l,impositions ça change. Merci de votre réponse
VD
virginie dridi Posté il y a 5 ans
A mon sens, il y a avantage en nature si l'employeur prend en charge la totalité des cotisations. Pour les cotisations prévoyance, il y a un quota en %, il semble.
AG
anne-claire galland Posté il y a 5 ans
article interessant - mais est ce que cette prévoyance est considérée comme un avantage en nature et auquel cas imposable sur ses revenus lorsqu'elle est cofinancée par l'employeur et/ou le salarié ? comme le système de mutuelle désormais obligatoire ? et comment est ce calculé ?

Votre commentaire sera publié après connexion.

Une question sur cet article ?

Posez votre votre question sur le forum

Les questions liées sur le forum