Convention collective des ingénieurs et cadres de la métallurgie (IDCC 650)

SOCIAL ingenieurs et cadres de la metallurgie - IDCC 650 En vigueur étendu

Fiche d'identité de la convention collective

Etat
En vigueur étendu
IDCC
650
Métiers
Métallurgie : ingénieurs et cadres
Numéro de brochure JO
3025
Code NAF/APE
1001, 1101, 1102, 1103, 1104, 1105, 1301, 1302, 1303, 1304, 1305, 1310, 1311, 1312, 1313, 1314, 1315, 1316, 2001, 2002, 2101, 2102, 2103, 2104, 2105, 2106, 2107, 2108, 2109, 2110, 2111, 2112, 2113, 2114, 2115, 2116, 2117, 2201, 2202, 2301, 2302, 2303, 2304, 2305, 2401, 2402, 2403, 2404, 2405, 2406, 2407, 2408, 2409, 2410, 2411, 2501, 2502, 2503, 2504, 2601, 2602, 2701, 2702, 2810, 2811, 2812, 2813, 2814, 2815, 2816, 2817, 2818, 2819, 2821, 2822, 2823, 2824, 2911, 2912, 2913, 2914, 2915, 2916, 2921, 2922, 3001, 3002, 3003, 3111, 3112, 3113, 3114, 3115, 3116, 3117, 3121, 3201, 3202, 3203, 3204, 3205, 3301, 3302, 3303, 3304, 3401, 3402, 3403, 3404, 3405, 3406, 3407, 5111, 5402, 5403, 5405, 5406, 5407, 5410, 5531, 5540, 5571, 5573, 5905, 6506, 6602, 6603, 6604, 7600, 7701, 7703, 8301
Synthèse de la convention
Oui, mise à jour le 4 sept. 2020

Téléchargement
immédiat

Mises à jour &
Alertes par email

Synthèse les + complètes

Acheter Maintenant
Lire un extrait gratuit

Dernières mise à jour de cette convention

  • 26 août 2020 - JORF n°0208 du 26 août 2020 : Arrêté du 25 août 2020 portant extension d'un accord national conclu dans le secteur de la métallurgie -
  • 18 août 2020 - JORF n°0201 du 18 août 2020 : Arrêté du 6 août 2020 portant extension d'un accord conclu dans le cadre de la convention collective nationale des ingénieurs et cadres de la métallurgie (n° 650) -
  • 18 août 2020 - Salaires minima pour 2020 : Accord du 5 février 2020 étendu par l'arrêté du 6 août 2020, JORF du 18 août 2020, applicable à compter du 11 mars 2020, quel que soit l'effectif de l'entreprise, signataire : UIMM. -
  • 18 juil. 2020 - Textes Salaires - Barème des appointements minimaux garantis 2020
  • 3 juin 2020 - Salaires minima pour 2020 : Accord du 5 février 2020 non étendu, applicable à compter du lendemain de son dépôt, quel que soit l'effectif de l'entreprise, signataire : UIMM. -

Présentation de la convention collective

La présente convention collective nationale des ingénieurs et cadres de la métallurgie concerne les entreprises dont l’activité se situe dans le champ d'application professionnel suivant :

  • 10. Sidérurgie, 11. Première transformation de l'acier, 13. Métallurgie et première transformation des métaux non ferreux, 20. Fonderie, 21. Travail des métaux, 22. Production de machines agricoles, 23. Fabrication de machines-outils, 24. Production d'équipement industriel, 25. Fabrication de matériel de manutention, de matériel pour les mines, la sidérurgie, le génie civil, 26. Industrie de l'armement, 27. Fabrication de machines de bureau et de matériel de traitement de l'information, 28. Fabrication de matériel électrique, 29. Fabrication de matériel électronique ménager et professionnel, 30. Fabrication d'équipement ménager, 31. Construction de véhicules automobiles et d'autres matériels de transport terrestre, 32. Construction navale, 33. Construction aéronautique, 34. Fabrication d'instruments et de matériels de précision, etc. 

Elle est signée par les parties patronales suivantes:

  • Union des industries métallurgiques et minières. 

En cas de licenciement ou de démission, des heures de recherche d’emploi sont prévues de façon conventionnelle et ne doivent pas conduire à diminution de la rémunération.

Des congés payés au titre de l’ancienneté sont attribués, et le salarié rappelé pendant ses congés ouvre droit à des jours supplémentaires ainsi que d’une prise en charge des frais occasionnés par ce rappel exceptionnel.

Les absences pour maladie ou accident, donnant lieu à indemnisation par l’employeur, sont assimilées à du temps de travail effectif pour l’acquisition des congés payés. 

En matière de maladie, un maintien à 100% est prévu de façon conventionnelle selon l’ancienneté du salarié concerné, et le congé de maternité fait l’objet d’un maintien de l’employeur.

Le calcul de l’indemnité de licenciement est réalisé de façon dérogatoire et plus favorable que le régime légal, une majoration étant même attribué aux salariés âgés de 50 ans au minimum. 

Le départ volontaire à la retraite permet l’octroi d’une indemnité dont la valeur est supérieure à celle prévue légalement. 

Des majorations d’incommodités sont prévues en cas de travail exceptionnel :

  • Au titre du travail de nuit ;
  • D’un travail réalisé pendant un jour de repos hebdomadaire ;
  • Au titre du travail de nuit en cas d’organisation par équipes successives. 

La convention collective prévoit le calcul de la contrepartie financière réglée en cas de clause de non-concurrence.


Contenu de la convention collective

Le texte intégral consolidé, textes indépendants, JORF et BOCC à jour avec index thématique et chronologique totalisent 87 pages avec le sommaire suivant :

  • Texte de base - Convention collective nationale du 13 mars 1972
    Préambule
    I. - Dispositions générales
    II. - Conclusion et modification du contrat de travail
    III. - Exécution du contrat de travail
    IV - Congés et suspension du contrat de travail
    V. - Rémunération
    VI. - Rupture du contrat de travail
    VII. - Application
  • Textes Attachés (6 textes)
  • Textes Salaires (34 textes)
  • Textes Extensions (42 textes)

Contenu de la synthèse LégiSocial

La synthèse LégiSocial est composée de 23 pages avec le sommaire suivant :

  • Remarques
  • I. Signataires
        a. Organisations patronales
        b. Syndicats de salariés
  • II. Champ d'application
        a. Champ d'application professionnel
          i. Activités visées
            ◊ Codes N.A.F.
            ◊ Les diverses clauses
          ii. Personnel visé
        b. Champ d'application territorial
  • III. Contrat de travail - Essai
        a. Contrat de travail
        b. Période d'essai
          i. Durée de la période d'essai
          ii. Préavis de rupture de la période d'essai
          iii. Heures de liberté pour recherche d'emploi
        c. Ancienneté
        d. Changement d'établissement et changement de résidence
        e. Clause de non-concurrence
  • IV. Classification
        a. Grille de classification
          i. Années de début
          ii. Ingénieurs et cadres confirmés (indépendamment de la possession d'un diplôme)
        b. Indices hiérarchiques
        c. Révision provisoire des classifications
  • V. Salaires et indemnités
        a. Salaires minima
          i. Barème de principe pour un horaire hebdomadaire correspondant à la durée légale du travail de 35 heures
          ii. Barème pour un forfait en heures sur l'année de plus de 1 607 heures et de 1 767 heures au plus
          iii. Barème pour un forfait en heures sur l'année de plus de 1 767 heures et de 1 927 heures au plus
          iv. Barème pour un forfait en jours sur l'année
          v. Barème pour un forfait sans référence horaire
        b. Remplacements provisoires
        c. Mutation professionnelle
  • VI. Temps de travail, repos et congés
        a. Temps de travail
        b. Repos et jours fériés
        c. Congés
          i. Congés payés
            ◊ Absences assimilées à du temps de travail effectif
            ◊ Congés supplémentaires d'ancienneté
            ◊ Prise du congé
            ◊ Rappel du salarié en congés
          ii. Autres congés
            ◊ Congés pour évènements personnels
            ◊ Congés pour enfant malade
            ◊ Absences pour raisons syndicales
  • VII. Déplacements professionnels
        a. Règles communes à tous les déplacements professionnels
          i. Mode de transport
          ii. Frais de transport
          iii. Déplacement en véhicule particulier
          iv. Assurance voyage en aéronef
          v. Frais de séjour professionnel
          vi. Voyages de détente
          vii. Voyage à l'occasion du congé annuel payé
          viii. Maladie ou accident
          ix. Décès
          x. Licenciement
        b. Règles complémentaires aux déplacements professionnels à l'étranger
          i. Délai de prévenance
          ii. Garanties sociales
          iii. Repos hebdomadaire et jours fériés
          iv. Congés exceptionnels pour évènements de famille
          v. Rapatriement inopiné
        c. Affectation à l'étranger
          i. Affectation dans un établissement hors de la métropole
          ii. Frais de déménagement et d'installation à l'étranger
          iii. Décès
          iv. Résiliation du contrat
          v. Rapatriement
          vi. Réinsertion dans l'entreprise en métropole
  • VIII. Formation professionnelle
        Mise en oeuvre de la reconversion ou promotion par alternance (Pro-A)
          i. Les bénéficiaires et les objectifs de la reconversion ou promotion par alternance (Pro-A)
          ii. Durée de la Pro-A
          iii. Le tutorat
  • IX. Maladie, accident du travail, maternité
        a. Maladie et accident
          i. Garantie d'emploi
          ii. Indemnisation
        b. Maternité
          i. Réduction d'horaires
          ii. Congé de maternité et congé d'adoption
  • X. Prévoyance et retraite complémentaire
        a. Retraite complémentaire
        b. Régime de prévoyance
  • XI. Rupture du contrat
        a. Préavis de démission ou de licenciement
          i. Durée du préavis
          ii. Heures de liberté pour recherche d'emploi
        b. Indemnité de licenciement
        c. Rupture conventionnelle
        d. Retraite
          i. Préavis de départ ou de mise à la retraite
          ii. Indemnité de départ ou de mise à la retraite

Les avantages des conventions collectives éditées par LégiSocial