Les nouveautés du suivi médical des intérimaires, du chef d’entreprise et des salariés extérieurs

Edition abonnés Edition abonnés RH Santé au travail Actualité
La loi santé au travail du 2 août 2021 est venue renforcer la prévention des risques professionnels et le suivi médical des travailleurs indépendants, des salariés d’entreprises extérieures et des travailleurs temporaires.
Sommaire
  1. Salariés intérimaires
  2. Travailleurs indépendants
  3. Salariés extérieurs intervenant sur le site de l’entreprise
  4. Référence
Accès à votre contenu
même hors ligne
Télécharger en PDF

Un décret du 26 avril 2022 a organisé la mise en œuvre de ces nouvelles mesures.

Salariés intérimaires

La loi Santé au travail prévoit, à titre expérimental, que lorsque l’entreprise utilisatrice dispose de son propre service de prévention et de santé au travail, les salariés peuvent être suivis par celui-ci, dans le cadre d’une convention conclue avec l’entreprise de travail temporaire.

L’action de prévention collective est organisée pour les travailleurs temporaires lorsqu'ils sont exposés aux mêmes risques professionnels par des SPST volontaires dans chaque région. Le but est de les sensibiliser aux risques professionnels auxquels ils sont exposés ou sont susceptibles d'être exposés dans le cadre de leur mission, et à la prévention de ces risques.

Cette actualité est réservée aux abonnés Légisocial. Il vous reste 82% à lire.

Accédez immédiatement
à l'intégralité de cette actualité

Accès immédiat
aux contenus

Accès en ligne
et hors ligne

finger snap

Résiliable
en 1 clic

Je m’abonne pour lire la suite