Départ en congés sans accord de l’employeur : licenciement justifié ?

Edition abonnés Edition abonnés Paie Congés payés
Actualité

C’est un arrêt important que vient de rendre la Cour de cassation, statuant sur le licenciement parti en congés payés sans avoir obtenu précédemment l’accord de son employeur, contredisant au passage un arrêt précédent de 2007.

Accès à votre contenu
même hors ligne

Télécharger maintenant

​Présentation de l’affaire

Un salarié est engagé du 9 mai 2000 au 16 décembre 2006, puis à compter du 18 juin 2007, en qualité de vitrier.
La société lui notifie les 27 juillet et 10 décembre 2016 2 avertissements. 

Finalement, le salarié est licencié pour faute grave le 22 février 2017.

Concrètement, l’employeur avait sanctionné le salarié, lui reprochant d’avoir pris une journée de congé payé sans en avoir préalablement fait la demande ni reçu d’autorisation expresse. 

Edition abonnés Edition abonnés
Accédez à l'intégralité de cette actualité
sur les abonnements
PREMIUM et ILLIMITÉ