Intégration de la dose de rappel dans l’obligation vaccinale des soignants

RH Obligation vaccinale
Actualité

Le Ministère de la Santé fait savoir que la dose de rappel de vaccin contre le Covid-19 va être intégrée dans l’obligation vaccinale des soignants à partir du 30 janvier 2022.

Accès à votre contenu
même hors ligne

Télécharger maintenant

Les personnes travaillant en contact avec des personnes vulnérables doivent être obligatoirement vaccinées contre le Covid-19.

Les établissements concernés par l’obligation vaccinale sont ceux listés au I de l’article 12 de la loi du 5 août 2021 relative à la gestion de la crise sanitaire et à l’article 49-2 du décret du 1er juin 2021.

Cette obligation s’applique aussi à certaines professions, quel que soit leur lieu d’exercice, fixées au 2° et au 3° du I de l’article 12 de la loi du 5 août 2021.

Sont concernés les salariés qui exercent dans les établissements soumis à l’obligation vaccinale ou dont la profession est soumise à l’obligation vaccinale en application de la loi.

Les salariés concernés doivent attester :

  • D'un statut vaccinal complet ;
  • A défaut et pour sa durée de validité : d’un certificat de rétablissement après une contamination au covid-19.

Dans ce cas, il faut produire un justificatif de vaccination avant la fin de validité du certificat de rétablissement.

  • Ou d’un certificat médical de contre-indication à la vaccination.

Intégration de la dose de rappel dans l’obligation vaccinale

Aujourd’hui, la réglementation sur l’obligation vaccinale des soignants repose toujours sur un schéma vaccinal à 2 doses.

Un message publié sur le site du Ministère de la Santé annonce que la réalisation de la dose de rappel sera intégrée dans l’obligation vaccinale applicable aux personnels travaillant dans les secteurs sanitaire et médico-social au 30 janvier 2022 date à laquelle, ils devront donc présenter un schéma vaccinal valide.

Les règles d’application du rappel dans l’obligation vaccinale sont les mêmes que celles applicables au rappel, à savoir l'application du délai de 7 mois au 30 janvier 2022 puis de 4 mois à partir du 15 février 2022.

Les personnes bénéficiant d’un certificat de rétablissement peuvent déroger de manière temporaire à cette obligation, pour la durée de validité de certificat.

Les personnes bénéficiant d’un certificat de contre-indication médicale peuvent déroger de manière pérenne à cette obligation, sauf dans les cas où la contre-indication est temporaire.

Les modalités de contrôle et de suspension des personnels présentées dans l’instruction sur la mise en œuvre de l’obligation vaccinale et du passe sanitaire dans les établissements de santé et médico-sociaux du 10 septembre 2021 demeurent toujours en vigueur.

Référence

Message DGS-Urgent n° 2022-07 « Vaccination Covid : Intégration de la dose de rappel dans l’obligation vaccinale des personnes travaillant dans les secteurs sanitaire et médico-social ».

Remplir vos obligations de contrôle du pass sanitaire et de la vaccination obligatoire

Accès à votre contenu
même hors ligne


ou
ou

Réagir à cet article

Avez-vous trouvé cet article utile ?
Note actuelle
(2 votes)
Votre note :
Commentaires

Aucun commentaire, soyez le premier à commenter cet article !

Votre commentaire sera publié après connexion.

Une question sur cet article ?
Les questions liées sur le forum

Aucune question en rapport sur le forum.