Les risques liés à la canicule et l’actualisation du DUERP

EDITION ABONNÉS RH RISQUES PROFESSIONNELS
Actualité

En cas de canicule L’employeur est tenu de mettre en place des mesures de prévention et de prendre des précautions. Le DUERP doit également être actualisé et intégrer les risques liés aux fortes chaleurs.

Accès à votre contenu
même hors ligne

Télécharger maintenant

​Les risques liés à la canicule

Le risque de prendre un coup de chaleur existe dans toutes les entreprises.

Il est aggravé dans certains secteurs d’activités ou pour certains salariés :

  • Travail sur chantier : exposition à la température extérieure, travail physique exigeant.
  • Salariés ayant une pathologie cardiorespiratoire, insuffisance de consommation d’eau.
  • Travail dans des bureaux et espaces installés dans des bâtiments à forte inertie thermique.
  • Travail physique exigeant : manutentions lourdes et/ou très rapides.
  • Pauses de récupération insuffisantes.
  • Exposition directe au soleil pendant les heures les plus chaudes.
  • Port de vêtements de travail empêchant l’évaporation de la sueur.
  • Chaleur dégagée par les machines, les produits et les procédés de travail.
  • Facteurs liés à certains types de travaux (exemple : pour les couvreurs, risque d’augmentation de la chaleur due aux surfaces réfléchissantes).
  • Utilisation de produits chimiques : solvants, peintures…

Principaux risques :

Le travail par fortes chaleurs et notamment au-dessus de 33 °C présente des dangers… La canicule ou des conditions inhabituelles de chaleur sont à l’origine de troubles pour la santé voire d’accidents du travail dont certains peuvent être mortels :

ARTICLE RESERVÉ AUX ABONNÉS
Accédez à l'intégralité de cette actualité
sur les abonnements
PREMIUM et ILLIMITÉ