Coronavirus et télétravail : respectez le droit à la déconnexion de vos salariés !

RH TÉLÉTRAVAIL
Actualité

Dans le contexte de crise lié à l’épidémie de Coronavirus, votre entreprise a pu être amenée à mettre en place le télétravail. Même en cas de mise en place exceptionnelle, vous êtes tenu de respecter le droit à la déconnexion de vos salariés.

Accès à votre contenu
même hors ligne

Télécharger maintenant

Comme tout salarié, le télétravailleur bénéficie du droit à déconnexion.

L’employeur doit veiller à ne pas empiéter sur la vie privée du salarié. Il ne peut pas le contacter à n’importe quel moment et doit respecter les plages horaires prévues à cet effet.

Le droit à la déconnexion

Le droit à la déconnexion est le droit des salariés de ne pas répondre aux e-mails, messages et appels téléphoniques en dehors des heures de travail.

Il sert à :

  • Garantir l'équilibre entre la vie professionnelle et la vie personnelle et familiale ;
  • Garantir les temps de repos et de récupération ;
  • Réguler la charge mentale et le stress ;
  • Réduire les risques de burn-out et d’arrêt maladie ;
  • Valoriser une culture de qualité de vie au travail.

Tous les salariés sont concernés par le droit à la déconnexion, et spécifiquement les cadres, les salariés itinérants ou non sédentaires, et les salariés en télétravail compte tenu de leur statut et conditions de travail.

Dans un contexte où le télétravail est devenu la règle impérative pour les postes le permettant, les employeurs se doivent de vérifier que le droit à la déconnexion est respecté par tous.

Exemples d’actions sur le droit à la déconnexion

  • Dispositifs de mise en veille ou blocage des serveurs informatiques en dehors des heures de travail.
  • Consignes de ne pas répondre aux e-mails ou au téléphone en dehors des heures de travail.
  • Mise en place de temps de déconnexion avec des plages horaires déterminées.
  • Signature dans un e-mail ou un message d'absence mentionnant ce droit. Exemple : « Si vous recevez ce message pendant un temps de repos, vous n’êtes pas tenu d’y répondre ».
  • Plages horaires de travail fixes et programmées pour les salariés en télétravail.
  • Désactivation des alertes sonores et visuelles d’arrivée d’un nouvel e-mail ou appel téléphonique.
  • Etc…