Vote électronique, n’oubliez pas la formation obligatoire !

RH CSE (COMITÉ SOCIAL ET ECONOMIQUE)
Actualité

L’élection du CSE peut avoir lieu par vote électronique sur le lieu de travail ou à distance. Toutefois, les membres du CSE et du bureau de vote doivent bénéficier d’une formation sur le système de vote électronique.

Accès à votre contenu
même hors ligne

Télécharger maintenant

Le recours au vote électronique

Le recours au vote électronique doit être prévu par un accord d’entreprise ou un accord de groupe.

A défaut d’un tel accord, l’employeur peut décider de recourir au vote électronique.

Un cahier des charges respectant un certain nombre de dispositions doit être établi dans le cadre de l’accord d’entreprise ou de groupe ou, à défaut, par l’employeur.

Il est tenu à la disposition des salariés sur le lieu de travail et est mis sur l’intranet de l’entreprise lorsqu’il en existe un.

Le système de vote électronique doit nécessairement respecter des obligations de sécurité et de confidentialité des données transmises afin de garantir la sincérité des scrutins.

Un cahier des charges, établi par le code du travail, doit être respecté.

Le vote électronique doit faire l’objet d’une déclaration à la CNIL par l’employeur. Celui-ci doit en informer les organisations syndicales représentatives dans l’entreprise.

Une notice d’information détaillée sur le déroulement des opérations électorales doit être remise à chaque salarié.

Le vote électronique se déroule, pour chaque tour de scrutin, pendant une période délimitée.

La formation sur le système de vote électronique

L’employeur doit s’assurer que les membres du CSE et les membres du bureau de vote bénéficient d’une formation sur le système de vote électronique.

Toutefois, le fait que les représentants du personnel n'aient pas bénéficié d'une telle formation n'entraîne l'annulation des élections que lorsque cette carence a exercé une influence sur le résultat des élections.

Références

Articles L 2314-26 et R 2314-5 à R 2314-17 du Code du Travail.

Délibération CNIL n° 2019-053 du 25 avril 2019 portant adoption d'une recommandation relative à la sécurité des systèmes de vote par correspondance électronique, notamment via Internet.

Accès à votre contenu
même hors ligne


ou
ou

Réagir à cet article

Avez-vous trouvé cet article utile ?
Aucune note, soyez le premier à noter cet article !
Votre note :
Commentaires

Aucun commentaire, soyez le premier à commenter cet article !

Votre commentaire sera publié après connexion.

Une question sur cet article ?
Les questions liées sur le forum

Aucune question en rapport sur le forum.