Comment traiter le maintien employeur en cas d’arrêt de travail consécutif à un accident du travail en 2021 ?

Edition abonnés Edition abonnés Paie Maintien employeur pour maladie, accident du travail, maladie professionnelle Fiche pratique
Notre fiche pratique de ce jour vous propose le traitement chiffré du maintien employeur en cas d’arrêt de travail, consécutif à un accident du travail, selon 3 méthodes : la méthode légale et 2 méthodes conventionnelles.
Sommaire
  1. Préambule
  2. Présentation du contexte
  3. Traitement du maintien
  4. Chiffrage des IJSS
  5. Maintien selon les dispositions légales
  6. Maintien net 100% du net
  7. Maintien net 100% du net « strict » 
Accès à votre contenu
même hors ligne
Télécharger en PDF

Cet article a été publié il y a un an, il est donc possible qu'il ne soit plus à jour.

Préambule

De nombreuses informations vous sont données sur cette thématique dans nos fiches pratiques publiée sur notre site (ainsi qu’en cas d’accident du trajet).

Ces fiches pratiques sont à retrouver aux liens suivants : 

 

Présentation du contexte

  • Soit un salarié, qui n’a jamais été en arrêt consécutif à un accident du travail depuis 1 an ;
  • Il justifie d’une ancienneté de 2 ans à la date de début d’arrêt ;
  • L’entreprise décompte les absences selon la méthode des jours calendaires moyens ;
  • Le salaire brut habituel est de 2.500 € ;
  • Son salaire net habituel est de 1.875,00 € (soit un taux de cotisations salariales de 25%). 

Cette fiche pratique est réservée aux abonnés Légisocial. Il vous reste 72% à lire.

Accédez immédiatement
à l'intégralité de cette fiche

Accès immédiat
aux contenus

Accès en ligne
et hors ligne

finger snap

Résiliable
en 1 clic

Je m’abonne pour lire la suite