Utiliser le CPF pour se former aux métiers du numérique

RH CPF (Compte Personnel de Formation)
Actualité

Dans le cadre du plan « France Relance », l’État a décidé de mettre en œuvre une politique d’abondement en droits complémentaires dans le cadre du Compte personnel de formation (CPF).

Accès à votre contenu
même hors ligne

Télécharger maintenant

Les titulaires d’un compte personnel de formation (CPF) qui souhaitent utiliser leur compte pour se former aux métiers stratégiques du numérique peuvent désormais obtenir un financement complémentaire de l’État.

Formations éligibles

La règle d’abondement définie s’adresse à tout titulaire d’un CPF (salarié, demandeur d’emploi, travailleur indépendant, etc.) pour une formation du domaine du numérique (exemples : développeur web, créateur et administrateur d’un site internet, technicien d’assistance en informatique, etc.).

L’abondement est déclenché si le solde du compte est insuffisant pour payer la formation. Le montant de l’abondement peut être de 100% du reste à payer dans la limite de 1 000 € par dossier de formation. L’abondement de l’État n’est pas exclusif d’un abondement par un autre financeur ou le titulaire lui-même.

Abondement de l’Etat

L’abondement est lié à un dossier de formation : il est proposé automatiquement aux titulaires éligibles, dans leur recherche de formation sur le portail ou l’application mobile. Ceux-ci ont ensuite juste à « cliquer » pour activer l’abondement dont le montant est calculé en fonction de leur besoin.

Les abondements viennent toujours en complément des droits acquis annuellement. 

L’abondement est mobilisable à la demande du titulaire en cas de reste à payer pour financer son projet de formation.

Lorsque le titulaire remplit les conditions définies par l’État, cette information lui est affichée automatiquement dès sa recherche de formation au sein du catalogue des formations de « Mon Compte Formation ».

Référence

Communiqué du Ministère du Travail du 4 août 2021.