La réforme de la santé au travail a été adoptée en 1ère lecture à l’Assemblée Nationale

Edition abonnés Edition abonnés RH - Hygiène et sécurité Médecine au travail Actualité
Accès à votre contenu
même hors ligne
Télécharger en PDF

Cet article a été publié il y a un an, il est donc possible qu'il ne soit plus à jour.

La proposition de loi sera débattue au Sénat au printemps. La réforme devrait entrer en vigueur au plus tard le 31 mars 2022.

En voici les principaux points et notamment les nouveaux apports en matière de prévention et de suivi de la santé des salariés.

Conservation du DUERP pendant 40 ans

La proposition de loi prévoit que l'employeur sera tenu de conserver les versions successives du document unique d'évaluation des risques professionnels (DUERP). Ces versions devront être tenues à la disposition des travailleurs, anciens travailleurs et de toute personne justifiant d'un intérêt à y avoir accès.

La Commission des affaires sociales avait prévu que la durée et les modalités de conservation et de mise à disposition du DUERP devront être fixées par décret en Conseil d’État.

Cette actualité est réservée aux abonnés Légisocial. Il vous reste 91% à lire.

Accédez immédiatement
à l'intégralité de cette actualité

Accès immédiat
aux contenus

Accès en ligne
et hors ligne

finger snap

Résiliable
en 1 clic

Je m’abonne pour lire la suite