Coronavirus : dérogations aux temps de conduite pour le transport routier de marchandises

EDITION ABONNÉS RH
Transport
TEMPS DE TRAVAIL
Actualité

Un arrêté autorise des dérogations temporaires aux temps de conduite dans le transport routier de marchandises pour une période de 30 jours depuis le 21 mars 2020.

Accès à votre contenu
même hors ligne

Télécharger maintenant

Les mesures nationales prises pour prévenir et limiter les conséquences sanitaires de la propagation du virus covid-19, ainsi que le rétablissement par plusieurs pays européens des contrôles aux frontières, sont susceptibles de perturber fortement les conditions de circulation des véhicules de transport de marchandises.

Ces difficultés de circulation sont grandement susceptibles :

  • De perturber l’approvisionnement national et, en particulier, l’approvisionnement des établissements dont l’activité présente un caractère indispensable à la continuité de la vie de la Nation ;
  • D’affecter la qualité et la conservation des denrées périssables transportées par route.

L’ampleur et la durée de ces perturbations ne pouvant être anticipées avec précision, au regard des incertitudes liées à la vitesse de propagation du virus et à la durée de l’épidémie, il est nécessaire d’accélérer et de fluidifier le transport des marchandises essentielles à la continuité de la vie de la Nation.

Au regard du nombre de secteurs concernés et de la grande variété des marchandises nécessaires, il convient donc, pour éviter le risque de pénurie, de fluidifier l’ensemble du transport routier de marchandises.

ARTICLE RESERVÉ AUX ABONNÉS
Accédez à l'intégralité de cette actualité
sur les abonnements
PREMIUM et ILLIMITÉ