Entretiens annuels : l’évaluation doit être neutre

EDITION ABONNÉS RH ENTRETIEN PROFESSIONNEL
Actualité

L'entretien annuel d'évaluation permet de faire le point sur le travail accompli par le salarié durant l’année écoulée, de fixer de nouveaux objectifs pour l’année à venir, de mieux connaître les attentes et les difficultés rencontrées par le salarié.

Accès à votre contenu
même hors ligne

Télécharger maintenant

​L’entretien annuel d’évaluation

En vertu de son pouvoir de direction, l’employeur a la possibilité de mettre en place des entretiens annuels d’évaluation de ses salariés. Il ne s’agit pas là d’une obligation légale.

En revanche, le code du travail impose à chaque employeur, quel que soit l’effectif de l’entreprise, de faire passer à ses salariés un entretien d’évolution professionnelle tous les 2 ans.

Ces deux types d’entretien ne doivent pas être confondus.

​Les critères d’évaluation

Les méthodes et techniques d'évaluation des salariés doivent être pertinentes au regard de la finalité poursuivie.

Les critères d'évaluation doivent être neutres, objectifs et transparents.

Il est interdit par exemple d’utiliser la numérologie, l’astrologie ou la morphopsychologie, etc …

Il est possible d’utiliser un critère strictement quantitatif, par exemple pour un commercial. Néanmoins il présente des limites car il ne prend pas en compte l'aspect sociabilité et travail en équipe.

Un critère comportemental est possible à condition qu'il ait trait à l'exercice de la fonction du salarié. Il est interdit, par exemple, d’apprécier le courage du salarié, son intégrité, le focus client, sa capacité d’innovation, etc...

ARTICLE RESERVÉ AUX ABONNÉS
Accédez à l'intégralité de cette actualité
sur les abonnements
PREMIUM et ILLIMITÉ