L’indemnité de frais de repas dans le BTP

EDITION ABONNÉS AVANTAGES EN NATURE
Actualité

L’indemnité de repas est versée et exonérée de charges lorsque le salarié est contraint de prendre son repas au restaurant en raison des circonstances ou d’un usage de la profession l’obligeant à prendre son repas au restaurant.

Accès à votre contenu
même hors ligne

Télécharger maintenant

​L’indemnité de repas dans les conventions collectives du BTP

L'indemnité de repas a pour objet d'indemniser le supplément de frais occasionné par la prise du déjeuner en dehors de la résidence habituelle de l'ouvrier.

CCN ouvriers du bâtiment du 7 mars 2018 en attente d’extension : « L'indemnité de repas a pour objet d'indemniser l’ouvrier mis, pour des raisons de service, dans l’impossibilité de regagner son domicile et qui prend son déjeuner en dehors de sa résidence habituelle, du supplément de frais ainsi occasionné. »

L'indemnité de repas n'est pas due par l'employeur lorsque :

- l'ouvrier prend effectivement son repas à sa résidence habituelle ;

- un restaurant d'entreprise existe sur le chantier et le repas est fourni avec une participation financière de l'entreprise égale au montant de l'indemnité de repas ;

- le repas est fourni gratuitement ou avec une participation financière de l'entreprise égale au montant de l'indemnité de repas.

​Les repas pris au restaurant

Lorsque les conditions de travail empêchent le salarié de regagner sa résidence ou son lieu habituel de travail pour le repas, l’employeur a 3 possibilités de prise en charge du repas :

ARTICLE RESERVÉ AUX ABONNÉS
Accédez à l'intégralité de cette actualité
sur les abonnements
PREMIUM et ILLIMITÉ