Contribution AGEFIPH : exemple chiffré 2020 numéro 2

Paie Emploi travailleurs handicapés Fiche pratique
Accès à votre contenu
même hors ligne
Télécharger en PDF

Cet article a été publié il y a un an, il est donc possible qu'il ne soit plus à jour.

Étape 1 : assujettissement de l’entreprise

Nous supposons un effectif de 240 salariés sur l’année 2020, donnant lieu à une obligation d’emploi de 14 bénéficiaires.

Étape 2 : calcul de la contribution

Avant la prise en compte des BOETH, des déductions et dépenses déductibles, le montant de la contribution est donc de :

Étape 3 : décompte des BOETH (moins de 50 ans)

A cette étape sont pris en compte les BOETH, âgés de moins de 50 ans, et qui correspondent aux situations suivantes :

  • Tout type de contrat sans exception dont les stagiaires et les personnes en période de mise en situation en milieu professionnel (PMSMP), les contrats d’alternance, les contrats aidés, intérimaires et salariés mis à disposition par des groupements d’employeurs. 

Nous supposerons qu’un seul bénéficiaire a été recruté sur l’année 2020, donnant lieu au calcul suivant :

Étape 4 : décompte des BOETH (50 ans et plus)

A cette étape sont pris en compte les BOETH, âgés de 50 ans et plus, et qui correspondent aux situations suivantes :

  • Tout type de contrat sans exception dont les stagiaires et les personnes en période de mise en situation en milieu professionnel (PMSMP), les contrats d’alternance, les contrats aidés, intérimaires et salariés mis à disposition par des groupements d’employeurs.

Nous supposerons qu’un seul bénéficiaire a été recruté sur l’année 2020, soit 1,50, donnant lieu au calcul suivant :

Étape 5 : BOETH accueillis dans les ETT et groupements d’employeurs

Sur l’année 2020, nous supposerons la situation suivante :

Explications du chiffrage :

  1. 0,25 BOETH accueillis, soit 0,25*400*10,15 €= 1.015 € ;
  2. 0,50 BOETH (50 ans et plus) accueillis, soit 0,50*1,50*400*10,15 €= 3.045 €.

Étape 6 : accords agréés

Nous supposerons que l’entreprise n’est pas concernée par un accord agréé d'entreprise, de groupe ou de branche sur l'emploi des personnes handicapées.

Étape 7 : les ECAP

Nous supposerons que l’entreprise justifie de la situation suivante :

Étape 8 : sous-traitance

A ce niveau, doivent être pris en compte les contrats passés avec :

  • Des EA ;
  • Des ESAT ;
  • Des TIH ;
  • Ou des entreprises de portage salarial (lorsque le salarié porté est reconnu bénéficiaire de l'obligation d'emploi)

Le montant à retenir correspond à 30% du coût total de la main d’œuvre, soit présentement dans notre exemple chiffré la somme de 450 €.

Nous obtenons alors le résultat suivant :

Étape 9 : dépenses déductibles

3 catégories de dépenses déductibles peuvent être prises en considération (+ 3 supplémentaires jusqu’au 31/12/2024).

Pour notre exemple chiffré, nous supposerons la situation suivante :

Étape 10 : mesures transitoires

A cette dernière étape s’appliquent les mesures transitoires visant à limiter la hausse de la contribution de l’année 2020. 

Nous supposerons les éléments suivants :

Les abattements suivants s’appliquent alors :

Récapitulatif

Simulateur AGEFIPH

Accès à votre contenu même hors ligne

Recevez ce contenu par email

ou
ou

Réagir à cet article

Avez-vous trouvé cet article utile ?

Note actuelle
Etoile pleine - note 1 Etoile pleine - note 2 Etoile pleine - note 3 Etoile pleine - note 4 Etoile pleine - note 5
(1 vote)
Votre note :

Commentaires

Aucun commentaire, soyez le premier à commenter cet article

Votre commentaire sera publié après connexion.

Une question sur cet article ?

Posez votre votre question sur le forum

Les questions liées sur le forum