Guide sur les risques auditifs dans le secteur de la musique et du divertissement

RH - Hygiène et sécurité Risques professionnels
Actualité

En France, près de 50 % des professionnels du secteur de la musique et du divertissement sont atteints de troubles auditifs. Serveurs, managers, agents de sécurité, techniciens, danseurs… les musiciens ne sont pas les seuls concernés.

Accès à votre contenu
même hors ligne

Télécharger maintenant

A l'occasion de la Fête de la Musique, le Ministère du Travail a publié un guide "Audition, préservez votre capital" rappelant aux professionnels du secteur de la musique et du divertissement les mesures et gestes à adopter face au risque auditif.

Ce guide donne également des pistes d’actions pour assurer le suivi de ces professionnels exposés à de forts niveaux sonores, et des conseils pour adapter leurs protections collectives et individuelles. 

Contenu du guide

Le guide est composé d'une fiche à destination des salariés, d'une fiche à destination des employeurs et de 5 fiches thématiques :

Quels sont les risques pour l’audition et comment les prévenir ?

Au regard des niveaux sonores et des durées d’exposition, les travailleurs (musiciens, techniciens, personnels de service…) évoluant dans l’espace de diffusion musical sont une population à risque. La dose de bruit reçue peut avoir des effets néfastes sur le capital auditif. Au-delà des effets sur l’audition, le bruit peut affecter l’ensemble de l’organisme.

Comment assurer le suivi individuel des travailleurs exposés à de forts niveaux sonores ?

Les professionnels du secteur du spectacle vivant sont fréquemment exposés à des niveaux sonores élevés pouvant impacter leur audition à court, moyen ou long terme. Comme tous les autres travailleurs, ils sont soumis à la réglementation sur le bruit au travail.

Comment concevoir et aménager les lieux de diffusion de musique pour prévenir les risques auditifs ?

Les lieux de diffusion de la musique doivent être conçus et aménagés de manière à garantir à la fois la qualité d’écoute en relation avec la pratique musicale, et la protection du public et des salariés qui y travaillent. Pour une prévention efficace, des mesures collectives doivent être mises en place.

Comment optimiser la sonorisation des lieux de diffusion de musique amplifiée ?

La maîtrise de la sonorisation des lieux de diffusion de musique amplifiée, qu’ils soient fermés (salles de concert, de spectacle) ou en plein air (festivals), est l’une des solutions collectives la plus efficace pour réduire l’exposition sonore des travailleurs exerçant dans les lieux de diffusion de musique amplifiée.

Quelles protections auditives individuelles ?

Le recours à des protections auditives individuelles (casque, bouchons…) est nécessaire pour préserver son audition, surtout si les mesures de protection collectives, notamment l’aménagement de locaux et l’organisation du travail, n’ont pas permis de réduire suffisamment les risques de troubles auditifs.

Référence

Communiqué du Ministère du Travail du 20 juin 2022.

Téléchargement du guide

Accès à votre contenu
même hors ligne


ou
ou

Réagir à cet article

Avez-vous trouvé cet article utile ?
Aucune note, soyez le premier à noter cet article !
Votre note :
Commentaires

Aucun commentaire, soyez le premier à commenter cet article !

Votre commentaire sera publié après connexion.

Une question sur cet article ?
Les questions liées sur le forum

Aucune question en rapport sur le forum.