Comment chiffrer, en 2022, les congés payés des jeunes parents ?

Edition abonnés Edition abonnés Paie Congés payés Actualité
Le mois de mai marque le point de départ des chiffrages des congés payés acquis par les salariés. Des dispositions particulières s’appliquent aux « jeunes parents ». Notre actualité vous en dit plus à ce sujet.
Sommaire
  1. Rappel des dispositions légales
  2. Exemples concrets
  3. Exemple 1
  4. Exemple 2 
Accès à votre contenu
même hors ligne
Télécharger en PDF

Rappel des dispositions légales

La majoration accordée aux salariés de moins de 21 ans ou non, au titre de l’enfant à charge (ou d’un enfant handicapé quel que soit son âge), se retrouve au sein de l’article L 3141-8 du code du travail.

Cet octroi de 2 jours supplémentaires est indifféremment attribué aux salariés hommes ou femmes, conduisant aux nouvelles conditions suivantes :

  • Les salariés de moins de 21 ans au 30 avril de l'année précédente bénéficient de 2 jours de congé supplémentaire par enfant à charge;
  • Ce congé est réduit à 1 jour si le congé légal n'excède pas 6 jours.
  • Les salariés de plus de 21 ans à la date précitée bénéficient également de 2 jours de congé supplémentaire par enfant à charge, sans que le cumul du nombre des jours de congé supplémentaire et de congé annuel ne puisse excéder la durée maximale du congé annuel, soit 30 jours.

Cette actualité est réservée aux abonnés Légisocial. Il vous reste 75% à lire.

Accédez immédiatement
à l'intégralité de cette actualité

Accès immédiat
aux contenus

Accès en ligne
et hors ligne

finger snap

Résiliable
en 1 clic

Je m’abonne pour lire la suite