Articulation du congé de paternité et d’accueil de l’enfant et des congés payés

Edition abonnés Edition abonnés Droit du travail Congé maternité/paternité/adoption Actualité
L’allongement de la durée du congé de paternité et d’accueil de l’enfant à partir du 1er juillet 2021 va avoir un impact sur les naissances et accueils se produisant pendant les congés payés.
Sommaire
  1. Impact en cas de congés payés
  2. Références
Accès à votre contenu
même hors ligne
Télécharger en PDF

Cet article a été publié il y a un an, il est donc possible qu'il ne soit plus à jour.

En effet, à partir du 1er juillet 2021, le congé de paternité et d’accueil de l’enfant sera de 25 jours calendaires, 32 en cas de naissances multiples.

Le congé est composé :

  • D’une période obligatoire de 4 jours calendaires consécutifs immédiatement prise après le congé de naissance. Lorsque l'état de santé de l'enfant nécessite son hospitalisation immédiate après la naissance dans une unité de soins spécialisée, cette période de 4 jours consécutifs est prolongée de droit, à la demande du salarié, pendant la période d'hospitalisation, dans la limite d'une durée maximale de 30 jours consécutifs ;
  • D’une période de 21 jours calendaires fractionnable (ou 28 jours en cas de naissances multiples).

Cette actualité est réservée aux abonnés Légisocial. Il vous reste 85% à lire.

Accédez immédiatement
à l'intégralité de cette actualité

Accès immédiat
aux contenus

Accès en ligne
et hors ligne

finger snap

Résiliable
en 1 clic

Je m’abonne pour lire la suite