Les missions prioritaires de la médecine du travail dans le cadre du déconfinement

Edition abonnés Edition abonnés RH Médecine au travail Actualité
Une instruction de la Direction Générale du Travail précise les missions prioritaires et modalités de fonctionnement des services de santé au travail.
Sommaire
  1. Missions prioritaires des SST
  2. Modalités de fonctionnement des SST
  3. Référence
Accès à votre contenu
même hors ligne
Télécharger en PDF

Cet article a été publié il y a 2 ans, il est donc possible qu'il ne soit plus à jour.

Missions prioritaires des SST

Dans le contexte du déconfinement où une certaine vigilance doit demeurer face à une éventuelle recrudescence de l’épidémie, les SSE doivent se mobiliser pour mener des actions :

  • Accompagner et conseiller les employeurs et les salariés, avec un relai des messages de prévention et des règles fixées par le protocole de déconfinement ainsi qu’un accompagnement à l’évaluation des risques.
  • Contribuer à endiguer l’épidémie en participant au dépistage des personnes susceptibles d’être infectées : contact-tracing, dépistages préventifs, arrêts de travail.
  • Participer à la prévention de la désinsertion professionnelle des salariés, dont certains avaient pu être fragilisés pendant le confinement ou les difficultés économiques frappant certaines entreprises.
  • Assurer le suivi individuel de l’état de santé des salariés, dans la mesure où les visites qui peuvent faire l’objet d’un report dans le cadre de la crise sanitaire doivent être réalisées avant le 31 décembre 2020.

Cette actualité est réservée aux abonnés Légisocial. Il vous reste 63% à lire.

Accédez immédiatement
à l'intégralité de cette actualité

Accès immédiat
aux contenus

Accès en ligne
et hors ligne

finger snap

Résiliable
en 1 clic

Je m’abonne pour lire la suite