Le plafond mensuel de sécurité sociale à 3.424 € en 2020

COTISATIONS SOCIALES
Actualité

Comme chaque année, la sécurité sociale publie ses comptes, « Résultats 2018, prévisions 2019 et 2020 ». Ce vaste document (171 pages) propose la prévision d’une revalorisation du plafond annuel de sécurité sociale de 1,4% en 2020.

Accès à votre contenu
même hors ligne

Télécharger maintenant

Tableau des plafonds annuels de sécurité sociale

En page 8 du document, nous est proposé le tableau suivant : 

Rubriques

Année 2015

Année 2016

Année 2017

Année 2018

Année 2019

Année 2020

Plafond annuel de sécurité sociale (valeur en euros)

38.040

38.616

39.228

39.732

40.524

41.088

Variation en %

1,3%

1,5%

1,6%

1,3%

2,0%

1,4%

Valeurs attendues

Sous réserve que cette valeur annuelle soit confirmée par la suite par un arrêté qui devrait être publié en fin d’année (fin novembre-début décembre), nous pourrions avoir les valeurs suivantes : 

Catégories

Valeurs 2020

Valeurs actuelles en 2019

Plafond annuel

41.088 €

40 524 €

Plafond trimestriel

10.272 €

10 131 €

Plafond mensuel

3.424 €

3.377 €

Plafond journalier

188 €

186 €

Plafond par heure

26 €

25 €

Extrait document « LES COMPTES DE LA SÉCURITÉ SOCIALE »

Les prévisions macro-économiques

La prévision de croissance du PIB commune au projet de loi de finances et au projet de loi de financement pour 2019 avait été fixée à 1,7% pour 2019, celle de la masse salariale à 3,5% et l’inflation hors tabac à 1,3%. Lors du programme de stabilité d’avril 2019, le gouvernement avait significativement pris en compte le ralentissement de certaines économies européennes, notamment l’Allemagne et, s’agissant de la France, de l’impact de la crise des « gilets jaunes ». Il retenait alors, pour 2019, une prévision de croissance du PIB en volume de 1,4%, de la masse salariale du secteur privé de 3,1% et des prix à la consommation de 1,1% en moyenne annuelle. Il convient de souligner que la progression de la masse salariale soumise à cotisations sociales était prévue à 2,9%, l’écart avec la prévision de 3,1% s’expliquant par l’impact de la prime exceptionnelle non soumise à cotisations sociales créée par la loi portant mesures d’urgence économiques et sociales.

Les nouvelles prévisions du gouvernement associées au projet de lois de finances et de financement maintiennent pour 2019 une prévision de croissance du PIB en volume à 1,4% mais avec une inflation moins forte (1,0% contre 1,1%). La croissance de la masse salariale serait prévue un peu plus forte à 3,3% (contre 3,1%), y compris pour la masse salariale soumise à cotisations sociales (3,0% contre 2,9% prévu en avril).

Références

LES COMPTES DE LA SÉCURITÉ SOCIALE RÉSULTATS 2018 PRÉVISIONS 2019 et 2020

RAPPORT (volume 1) septembre 2019

Lien vers rapport