2 millions de salariés ont bénéficié de la prime exceptionnelle pouvoir d’achat à la fin janvier 2019

PAIE COTISATIONS SOCIALES
Actualité

Voilà ce qu’indique une publication de l’ACOSS du 21/03/2019, que nous avons consultée avec beaucoup d’attention, relevant à cette occasion quelques informations notables…

Accès à votre contenu
même hors ligne

Télécharger maintenant

La prime selon l’effectif de l’entreprise

  • En moyenne, ce sont près de 12% des entreprises qui ont versé la prime exceptionnelle sur les mois de décembre 2018 et janvier 2019 ;
  • Le plus fort pourcentage des entreprises « verseuses » se retrouve au sein de la tranche d’effectif « 2.000 salariés et plus » ;
  • Le plus faible pourcentage se retrouve au niveau d’un effectif inférieur à 10 salariés, où près de 10% des entreprises ont décidé de verser la prime.

Tranche de taille d'entreprise

% des établissements ayant versé la prime exceptionnelle

  0 à   9

9,7%

10 à  19

14,9%

20 à  49

14,0%

50 à  99

13,2%

 100 à 249

12,6%

 250 à 499

14,6%

 500 à 1999

17,3%

2000 et plus

29,8%

Total

11,7%

Valeur moyenne de la prime : 448 €

  • Le montant moyen de la prime est de 448 € ;
  • Les établissements de moins de 10 salariés ont distribué une prime moyenne de 543 € contre 432 € pour les plus de 2.000 ;
  • Le montant de la prime est de moins de 500 € pour 61% des salariés, et atteint le maximum de 1.000 € pour 16,5 % d'entre eux.

Tranche de taille d'entreprise

Nombre de salariés bénéficiaires de la prime

Montant moyen prime

  0 à   9

356 926

543

10 à  19

179 926

495

20 à  49

218 445

442

50 à  99

125 414

359

 100 à 249

161 535

381

 250 à 499

132 977

403

 500 à 1999

238 308

434

2000 et plus

571 584

432

Total

1 985 115

448

La prime selon les régions et les secteurs

Selon les régions

  • 13,8 % des établissements en Franche Comté ont distribué une prime à leurs salariés ;
  • Ce taux est de 5,1% en Guadeloupe (en revanche, c’est dans ce département qu’est observé le montant moyen le plus élevé, soit 552 €) ou de 7,5% en Guyane ;
  • Il est de 9,9% en Île-de-France ;
  • En métropole, les écarts entre les régions sont plutôt faibles. 

Région

Part établissements versant la prime

Alsace

13,4%

Aquitaine

12,5%

Auvergne

13,1%

Basse-Normandie

11,6%

Bourgogne

12,9%

Bretagne

11,5%

Centre

12,3%

Champagne-Ardenne

12,0%

Corse

10,1%

Franche-Comté

13,8%

Guadeloupe

5,1%

Guyane

7,5%

Haute-Normandie

12,4%

Île-de-France

9,9%

Languedoc-Roussillon

11,5%

Limousin

12,9%

Lorraine

13,0%

Martinique

6,5%

Midi-Pyrénées

13,0%

Nord-Pas-de-Calais

12,0%

Pays de la Loire

12,9%

Picardie

11,5%

Poitou-Charentes

12,1%

Provence-Alpes-Côte d'Azur

11,5%

Rhône-Alpes

13,2%

Réunion

6,9%

Étranger

8,6%

TOTAL

11,7%

Selon les secteurs

La prime exceptionnelle est la plus forte (29,5 %) pour le secteur des activités financières et d'assurance, et se situe à 7% dans l'hébergement restauration.  

Secteurs activités

Part établissements versant la prime

AZ Agriculture, sylviculture et pêche

4,2%

BZ Industries extractives

27,8%

CA Industries agro-alimentaires

6,5%

CB Habillement, textile et cuir

11,2%

CC Bois et papier

14,0%

CD Cokéfaction et raffinage

18,3%

CE Industrie chimique

16,9%

CF Industrie pharmaceutique

10,3%

CG Industrie des plastiques et autres produits non minéraux

16,5%

CH Métallurgie et fabrication de produits métalliques

16,8%

CI Fabrication de produits informatiques, électroniques et optiques

16,0%

CJ Fabrication d'équipements électriques

18,4%

CK Fabrication de machines et équipements n.c.a.

15,9%

CL Fabrication de matériels de transport

14,2%

CM Industrie du meuble et diverses ; réparation et installation de machines

15,5%

DZ Production et distribution d'électricité, de gaz, de vapeur et d'air conditionné

7,8%

EZ Production et distribution d'eau, assainissement, gestion des déchets et dépollution

15,3%

FZ Construction

13,9%

GZ Commerce, réparation d'automobiles et de motocycles

11,5%

HZ Transports et entreposage

15,3%

IZ Hébergement et restauration

7,0%

JA Edition et audiovisuel

10,5%

JB Télécommunications

15,1%

JC Activités informatiques

12,0%

KZ Activités financières et d'assurance

29,5%

LZ Activités immobilières

9,9%

MA Activités juridiques, de conseil et d'ingénierie

15,4%

MB Recherche et développement

9,6%

MC autres activités scientifiques et techniques

13,9%

NZ Activités de services administratifs et de soutien

7,1%

OZ Administration publique

7,2%

PZ Éducation

7,5%

QA Activités pour la santé humaine

10,8%

QB Action sociale et hébergement médico-social

9,8%

RZ Arts, spectacles et activités récréatives

5,1%

SZ autres activités de services

7,3%

Référence

Publication ACOSS du  21/03/19 « Prime exceptionnelle : le premier bilan »

Accès à votre contenu
même hors ligne


ou
ou

Réagir à cet article

Avez-vous trouvé cet article utile ?
Note actuelle
(3 votes)
Votre note :
Commentaires

Aucun commentaire, soyez le premier à commenter cet article !

Votre commentaire sera publié après connexion.

Une question sur cet article ?
Les questions liées sur le forum

Aucune question en rapport sur le forum.