Le barème des indemnités kilométriques 2019 est connu !

Paie Temps de déplacement professionnel
Actualité

L’arrêté du 11 mars 2019, publié au JO  du 16 mars 2019  fixe le barème des indemnités kilométriques, permettant l'évaluation des frais de déplacement avec un véhicule pour les bénéficiaires de traitement et salaires.

Accès à votre contenu
même hors ligne

Télécharger maintenant

Le saviez-vous ?

Face à l’inflation du prix des carburants, le gouvernement a revalorisé de 10 % le barème des indemnités kilométriques en 2022. Découvrez comment récupérer la TVA sur les carburants dans ce guide pratique édité par notre partenaire Lucca.

Télécharger le guide pratique

 

Barème applicable aux automobiles 

 

Barème en vigueur au 1er janvier 2019 

Nous observons une forte revalorisation, de l’ordre de 10% pour les indemnités kilométriques des automobiles à puissance fiscale peu élevée, 3 CV et moins (les véhicules hybrides sont ainsi concernés).

Cette revalorisation est moindre pour les véhicules d’une puissance fiscale de 4 CV (5%) et une stabilité pour les véhicules justifiant d’une puissance administrative de 5CV et plus. 

TARIF APPLICABLE AUX AUTOMOBILES

Puissance administrative

Jusqu'à 5 000 km

De 5 001 km à 20 000 km

Au delà de 20 000 km


3 CV et moins


d* 0,451


(d* 0,270) + 906


d* 0,315


4 CV


d* 0,518


(d* 0,291) + 1136


d* 0,349


5 CV


d* 0,543


(d* 0,305) + 1188


d* 0,364


6 CV


d* 0,568


(d* 0,32) + 1244


d* 0,382


7 CV et plus


d* 0,595


(d* 0,337) + 1288


d* 0,401


d représente la distance parcourue en kilomètres

 

Arrêté du 11 mars 2019 fixant le barème forfaitaire permettant l'évaluation des frais de déplacement relatifs à l'utilisation d'un véhicule par les bénéficiaires de traitements et salaires optant pour le régime des frais réels déductibles, JO du 16 mars 2019

Exemple chiffré 

  • Pour 6.000 km parcourus à titre professionnel avec un véhicule de 3 CV, le contribuable peut faire état d'un montant de frais réels égal à : (6.000 km x 0,270) + 906 = 2.526 € (soit une valeur mensuelle de 210,50 €, 018  €/12).

 

Barèmes applicables aux cyclomoteurs, vélomoteurs, scooters, motocyclettes

 

Aucun changement 

Le barème en vigueur en 2019 est identique à celui applicable en 2018. 

 

Barème en vigueur au 1er janvier 2019 

Barème applicable
AUX CYCLOMOTEURS, SCOOTERS, MOTOCYCLETTES

Kilométrage parcouru à titre professionnel

Le véhicule utilisé est un cyclomoteur au sens du code de la route

Jusqu’à 2 000 km

De 2.000 à 5.000 km

Au-delà de 5.000 km

d x 0,269

(d x 0,063) + 412

d x 0,146

 

Arrêté du 11 mars 2019 fixant le barème forfaitaire permettant l'évaluation des frais de déplacement relatifs à l'utilisation d'un véhicule par les bénéficiaires de traitements et salaires optant pour le régime des frais réels déductibles, JO du 16 mars 2019 

 

Barèmes applicables aux véhicules non considérés comme cyclomoteurs 

 

Aucun changement 

Le barème en vigueur en 2019 est identique à celui applicable en 2018. 

 

Barème en vigueur au 1er janvier 2019 

Barème applicable
AUX VÉHICULES NON CONSIDÉRÉS COMME CYCLOMOTEURS

Kilométrage parcouru à titre professionnel

Puissance administrative

Jusqu’à 3.000 km

De 3 001 à 6.000 km

Au-delà de 6.000 km

1 ou 2 cv

d x 0,338

(d x 0,084) + 760

d x 0,211

3, 4 ou 5 cv

d x 0,4

(d x 0,07) + 989

d x 0,235

Plus de 5 cv

d x 0,518

(d x 0,067) + 1.351

d x 0,292

 Nota : d= distance parcourue.

 

Arrêté du 11 mars 2019 fixant le barème forfaitaire permettant l'évaluation des frais de déplacement relatifs à l'utilisation d'un véhicule par les bénéficiaires de traitements et salaires optant pour le régime des frais réels déductibles, JO du 16 mars 2019 

 

Références

 

Arrêté du 11 mars 2019 fixant le barème forfaitaire permettant l'évaluation des frais de déplacement relatifs à l'utilisation d'un véhicule par les bénéficiaires de traitements et salaires optant pour le régime des frais réels déductibles, JO du 16 mars 2019