Attention au recours aux CDD dans le BTP !

Edition abonnés Edition abonnés RH Contrat de travail Actualité
Dans le BTP, un nouveau chantier ne constitue pas un motif suffisant de recours au CDD.
Sommaire
  1. Les motifs de recours au CDD
  2. Références
Accès à votre contenu
même hors ligne
Télécharger en PDF

Cet article a été publié il y a 3 ans, il est donc possible qu'il ne soit plus à jour.

Les motifs de recours au CDD

Un CDD ne peut être conclu que pour l'exécution d'une tâche précise et temporaire et pour l’un des motifs suivants :

  • Remplacement d'un salarié en cas :

- D'absence ;

- De passage provisoire à temps partiel ;

- De suspension de son contrat de travail ;

- De départ définitif précédant la suppression de son poste de travail ;

- D'attente de l'entrée en service effective du salarié recruté par CDI appelé à le remplacer.

  • Accroissement temporaire de l'activité de l'entreprise.
  • Emplois à caractère saisonnier, dont les tâches sont appelées à se répéter chaque année selon une périodicité à peu près fixe, en fonction du rythme des saisons ou des modes de vie collectifs.

Cette actualité est réservée aux abonnés Légisocial. Il vous reste 72% à lire.

Accédez immédiatement
à l'intégralité de cette actualité

Accès immédiat
aux contenus

Accès en ligne
et hors ligne

finger snap

Résiliable
en 1 clic

Je m’abonne pour lire la suite