De plus en plus d’embauches en CDD et des contrats de plus en plus courts

Paie Temps travail effectif
Actualité

Voilà ce qui ressort d’une étude récente de la DARES que nous avons consulté avec beaucoup d’attention…    87% des embauches en CDD   Au sein de sa publication du ...

Cet article a été publié il y a 3 ans, il est donc possible qu'il ne soit plus à jour.
Quelques articles récents qui pourraient vous intéresser :

Accès à votre contenu
même hors ligne

Télécharger maintenant

Voilà ce qui ressort d’une étude récente de la DARES que nous avons consulté avec beaucoup d’attention… 

87% des embauches en CDD

Au sein de sa publication du 21 juin 2018, la DARES constate qu’en ce qui concerne les « flux d’embauches en CDD et CDI » :

  • La part des CDD a nettement progressé en 25 ans et notamment à partir des années 2000 ;
  • Passant ainsi de 76 % en 1993 à 87 % en 2017. 

De façon structurelle, ce taux très important d’embauches en CDD est particulièrement marqué dans certains secteurs d’activité, comme l’hébergement médicosocial, l’audiovisuel ou la restauration.

Il est moins marqué dans l’industrie et la construction, où l’emploi temporaire passe avant tout par l’intérim.

Taux d’embauches en CDD depuis 1993

Le document proposé par la DARES donne les informations suivantes: 

Années

% d’embauches en CDD

1993

76,2

1994

78,3

1995

78,7

1996

78,3

1997

78,8

1998

77,9

1999

75,2

2000

72,3

2001

72,1

2002

75,5

2003

77,0

2004

77,3

2005

77,7

2006

77,2

2007

77,0

2008

77,2

2009

83,1

2010

82,6

2011

83,1

2012

85,4

2013

87,7

2014

88,0

2015

88,8

2016

88,8

2017

86,8

30% des CDD ne durent … qu’une seule journée

Outre cette évolution « structurelle » dans les mouvements de main-d’œuvre, nous noterons que celle-ci s’accompagne d’une forte hausse des contrats de très courte durée :

  • En 2017, 30 % des CDD ne durent qu’une seule journée. 

Autre information importante :

  • En 2017, 40 % des salariés ont un contrat de moins d’un mois au cours d’un trimestre donné ;
  • Sans avoir ce trimestre-là ni CDI ni CDD plus long et signent en moyenne 3,5 CDD de moins d’un mois dans le trimestre. 

C’est ainsi que la « durée moyenne d’un contrat CDD » a été divisée par plus de 2 entre 2001 et 2017. 

88% des salariés sont en CDI

Autre information que nous avons relevée, et qui ne concerne pas les taux d’embauche, en 2017 : 

  1. 88 % des salariés (hors intérim) sont en contrat CDI ;
  2. 12% sont en contrat CDD. 

Cette part de CDD dans l’emploi salarié a augmenté fortement entre 1982 et 2002, puis plus modérément. 

Références

DARES analyses n° 026 de juin 2018