Barrières à l’embauche : ce qu’en pensent les entreprises

Actualité

Une étude de l’INSEE, publiée le 22 juin 2017, et que nous avons consultée avec beaucoup d’attention, nous informent sur « les barrières à l’embauche » selon les entreprises. C’est une information ...

Accès illimité même hors ligne

PDF

Une étude de l’INSEE, publiée le 22 juin 2017, et que nous avons consultée avec beaucoup d’attention, nous informent sur « les barrières à l’embauche » selon les entreprises.

C’est une information intéressante que nous vous proposons de découvrir dans l’article de ce jour… 

50% des entreprises sont confrontées à des barrières à l’embauche

Ainsi que le rappelle la présente publication de l’INSEE, cette dernière interroge depuis de nombreuses années les entreprises sur les évolutions passées et futures de leur effectif, l’existence de difficultés de recrutement et de contraintes de production dues à un personnel insuffisant.

Depuis janvier 2017, ces informations sont complétées grâce à de nouvelles questions permettant de révéler la présence de barrières à l’embauche ressenties par les entreprises et de préciser leur type. 

Pour un recrutement en contrat CDI ou CDD de longue durée, les résultats constatés sont les suivants : 

Confirmez-vous l’existence de barrières à l’embauche en CDI ou CDD de longue durée ?

Secteur activité

Oui

Non

Sans objet

Industrie

52%

28%

20%

Services

43%

36%

21%

Industrie du bâtiment

73%

20%

6%

Ensemble des secteurs

47%

33%

20%

L’INSEE en tire l’enseignement suivant :

  • La moitié des entreprises sont confrontées à des barrières au moment d’embaucher des travailleurs en CDI ou CDD de longue durée ;
  • 1/3 n’en rencontrent pas ;
  • Et les autres ne se sentent pas concernées (probablement parce qu’elles n’ont pas récemment recruté de nouveaux employés). 

Frein principal : l’incertitude sur la situation économique

Information très intéressante, les principaux freins à l’embauche peuvent être classés comme suit :

  • Incertitude sur la situation économique : 28% des entreprises ;
  • Difficulté à trouver de la main-d’œuvre compétente : 27% ;
  • Des cotisations sociales trop élevées : 18 % des entreprises ;
  • Les risques juridiques associés au licenciement : 14% ;
  • Et par la pérennité législation du travail de l’emploi (11 % des entreprises). 

De façon détaillée, l’INSEE nous propose les résultats suivants, nous y remarquerons que « le niveau trop élevé des salaires » ne représente que 7% des freins à l’embauche…

Secteurs

Incertitude situation économique

Main-d’œuvre compétente disponible

Coûts recrutement

Cotisations sociales trop élevées

Niveau trop élevé des salaires

Coûts des licenciements

Risque juridiques associés au licenciement

Pérennité législation du travail

Autres

Industrie

34%

29%

5%

17%

5%

12%

14%

11%

5%

Services

24%

24%

6%

17%

7%

9%

12%

10%

3%

Bâtiment

54%

41%

9%

32%

7%

22%

26%

21%

4%

Ensemble secteurs

28%

27%

6%

18%

7%

10%

14%

11%

4%

Références

Source : Insee, enquêtes de conjoncture d’avril 2017