AIDE AU PAIEMENT D’UNE COMPLÉMENTAIRE SANTÉ (ACS)
Chiffres et Taux

L'aide complémentaire santé est prévue pour les personnes en difficulté souhaitant souscrire ou continuer à bénéficier d’une complémentaire santé

Accès à votre contenu
même hors ligne

Télécharger maintenant

La présente page repère vous propose de prendre connaissance des conditions permettant l’attribution de :

  • La CMU ;
  • La CMU complémentaire (CMU-C) ;
  • L’ACS.

CMU

La couverture malade universelle (CMU) de base permet à toute personne résidant en France* de façon stable et régulière et ne pouvant relever à aucun autre titre d'une couverture maladie, de bénéficier de la sécurité sociale. Elle vise à faire disparaître les obstacles et les difficultés que rencontrent de nombreuses personnes dans l'accès à la prévention et aux soins.

* À noter que la CMU de base n'est pas applicable à Mayotte.

  • C comme couverture : la CMU de base vous permet d'être affilié au régime général d'assurance maladie.
  • M comme maladie : la CMU de base garantit l'accès aux soins et le remboursement de vos prestations et médicaments, au même taux que pour les autres assurés sociaux.
  • U comme universelle : toute personne présente sur le territoire depuis au moins trois mois, en situation régulière et non couverte par un régime obligatoire peut bénéficier des assurances maladie et maternité au titre de la CMU de base. 

CMU-C

La couverture maladie universelle (CMU) complémentaire facilite l'accès aux soins des personnes aux faibles ressources et résidant en France de façon stable et régulière. À noter que la CMU complémentaire n'est pas applicable à Mayotte. 

L’ACS

En cas de ressources modestes, une aide au financement de la complémentaire santé peut être attribuée.

Avec l’ACS, la personne bénéficie également de tarifs médicaux sans dépassement d’honoraires et de la dispense d’avance de frais sur la partie prise en charge par l’Assurance Maladie. 

Articles L 863-1 à 863-6 Code de la Sécurité Sociale

Articles R 863-1 à 863-6

CMU de base

Pour la période 1er octobre 2013 au 30 septembre 2014

Plafond de ressources pour l'attribution de la CMU de base 

Revenu fiscal de référence

9.534 €

En cas de dépassement du revenu fiscal de référence

Acquittement d’une cotisation égale à 8% du montant des revenus excédant le plafond.

A compter du 1er octobre 2014 

Plafond de ressources pour l'attribution de la CMU de base

Revenu fiscal de référence

9.601 €

En cas de dépassement du revenu fiscal de référence

Acquittement d’une cotisation égale à 8% du montant des revenus excédant le plafond.

Extrait du site Ameli.fr (mise à jour du 9 juillet 2014) 

Le plafond annuel de ressources qui détermine la gratuité ou non de l'affiliation à la CMU de base est fixé :

à 9 534 euros par foyer pour la période du 1er octobre 2013 au 30 septembre 2014.

à 9 601 euros par foyer à compter du 1er octobre 2014.

Si vos revenus dépassent ce plafond, vous aurez une cotisation annuelle à payer, égale à 8 % du montant de vos revenus dépassant ce plafond.
Les revenus pris en compte correspondent au revenu fiscal de référence figurant sur votre avis d'imposition.

Extrait du site Ameli.fr (mise à jour du 6 janvier 2014)

Le plafond annuel de ressources qui détermine la gratuité ou non de l'affiliation à la CMU de base est fixé à 9 534 euros par foyer pour la période du 1er octobre 2013 au 30 septembre 2014.
Votre affiliation à la CMU de base est gratuite si votre revenu fiscal de référence est inférieur au plafond fixé à 9 534 euros, si vous êtes allocataire du revenu de solidarité active (RSA) socle ou si la CMU complémentaire vous a déjà été accordée.
Votre affiliation à la CMU de base est payante si votre revenu fiscal de référence est supérieur au plafond fixé à 9 534 euros.
Dans ce cas, vous devrez payer une cotisation. Cette cotisation, calculée annuellement, est égale à 8 % du montant de votre revenu fiscal dépassant 9 534 euros.
Par exemple, pour un revenu fiscal de 10 509 euros : le montant du revenu fiscal dépassant le plafond est égal à (10 509 euros - 9 534 euros), soit 975 euros ; la cotisation est égale à 8 % de 975 euros, soit 78 euros annuels.

CMU-C

Plafond des ressources du foyer au 1er juillet 2014 

Plafond annuel de ressources pour l'attribution de la CMU complémentaire, applicable au 1er juillet 2014 (en euros)

Nombre de personnes composant le foyer

Montant du plafond annuel en France métropolitaine

Montant du plafond annuel dans les départements d'outre-mer (hors Mayotte)

1 personne

8.645

9.621

2 personnes

12.967

14.432

3 personnes

15.560

17.318

4 personnes

18.153

20.205

au-delà de 4 personnes, par personne supplémentaire

+ 3.457,81

+ 3 848,54

Extrait du décret :

Article 1
Le premier alinéa de l'article D. 861-1 du code de la sécurité sociale est remplacé par les dispositions suivantes :
« Le plafond annuel prévu à l'article L. 861-1 est fixé à 8 644,52 € pour une personne seule.»

Plafond des ressources du foyer au 1er juillet 2013 (rappel) 

Plafond annuel de ressources pour l'attribution de la CMU complémentaire, applicable au 1er  juillet 2013 (en euros)

Nombre de personnes composant le foyer

Montant du plafond annuel en France métropolitaine

Montant du plafond annuel dans les départements d'outre-mer (hors Mayotte)

1 personne

8.593

9.564

2 personnes

12.889

14.346

3 personnes

15.467

17.215

4 personnes

18.045

20.084

au-delà de 4 personnes, par personne supplémentaire

+ 3.437,182

+ 3.825,585

Extrait du site Ameli.fr (mise à jour du 31 décembre 2013)

Remarque : ces montants sont applicables à compter du 1er juillet 2013 (source : décret n° 2013-507 du 17 juin 2013 publié au Journal officiel du 18 juin 2013).

Les ressources prises en compte pour l'attribution de la CMU complémentaire sont celles des douze mois civils précédant votre demande.
Ainsi, pour une demande effectuée en juillet 2013, vous devez mentionner vos ressources perçues du 1er juillet 2012 au 30 juin 2013.

ACS

Plafond de ressources au 1er juillet 2014

Plafond maximum de ressources pour l'attribution de l’ACS, applicable à compter du 1er juillet 2014 (en euros)

Nombre de personnes composant le foyer

Plafond annuel en France métropolitaine

Plafond annuel dans les départements d'outre-mer (hors Mayotte)

1 personne

11.670 

12.989

2 personnes

17.505 

19.483

3 personnes

21.006 

23.380

4 personnes

24.507 

27.277

au-delà de 4 personnes, par personne supplémentaire

+ 4.668,04

+ 5.195,53

Plafond de ressources au 1er juillet 2013  (rappel)

Plafond maximum de ressources pour l'attribution de l’ACS, applicable à compter du 1er  juillet 2013 (montants en euros)

Nombre de personnes composant le foyer

Plafond annuel en France métropolitaine

Plafond annuel dans les départements d'outre-mer (hors Mayotte)

1 personne

11 600

12 911

2 personnes

17 401

19 367

3 personnes

20 881

23 240

4 personnes

24 361

27 114

au-delà de 4 personnes, par personne supplémentaire

+ 4 640,20

+ 5 164,54



Extrait du site Ameli.fr (mise à jour du 17 janvier 2014)  

Remarque : ces montants sont applicables à compter du 1er juillet 2013 (source : décret n° 2013-507 du 17 juin 2013 publié au Journal officiel du 18 juin 2013).

Montant ACS  

Montant de l’aide par personne couverte

Depuis le 1er  janvier 2010

moins de 16 ans

100 €

de 16 à 24 ans

200 €

de 25 à 49 ans

200 €

de 50 à 59 ans

350 €

à partir de 60 ans

550 € (depuis le 1er janvier 2014)

 Extrait du site « portail du service public de la Sécurité sociale)  Mis à jour : 07/01/2014

 Article L863-1

Modifié par LOI n° 2013-1203 du 23 décembre 2013 - art. 56 (V)

Ouvrent droit à un crédit d'impôt au titre de la taxe collectée en application de l'article L. 862-4 les contrats d'assurance complémentaire de santé individuels souscrits auprès d'une mutuelle, d'une entreprise régie par le code des assurances ou d'une institution de prévoyance par les personnes résidant en France dans les conditions fixées à l'article L. 861-1 dont les ressources, appréciées dans les conditions prévues aux articles L. 861-2 et L. 861-2-1, sont comprises entre le plafond prévu à l'article L. 861-1 et ce même plafond majoré de 35 %. Le montant du plafond applicable au foyer considéré est arrondi à l'euro le plus proche. La fraction d'euro égale à 0,50 est comptée pour 1.

Le montant du crédit d'impôt varie selon le nombre et l'âge des personnes composant le foyer, au sens de l'article L. 861-1, couvertes par le ou les contrats.

Il est égal à 100 euros par personne âgée de moins de seize ans, à 200 euros par personne âgée de seize à quarante-neuf ans, à 350 euros par personne âgée de cinquante à cinquante-neuf ans et à 550 euros par personne âgée de soixante ans et plus. L'âge est apprécié au 1er janvier de l'année.

Les contrats d'assurance complémentaire souscrits par une même personne n'ouvrent droit qu'à un seul crédit d'impôt par an.