Abattement assiette du prélèvement à la source des contrats courts : nouvelle valeur au 1er mai 2022

Paie Impot sur le revenu
Actualité

Suite à la revalorisation du Smic horaire au 1er mai 2022, le site net-entreprises confirme la nouvelle valeur de l’abattement applicable sur la base du PAS des contrats courts. Ce sont donc 2 valeurs qui s’appliqueront en 2022.

Accès à votre contenu
même hors ligne

Télécharger maintenant

Abattement contrats courts : rappel des principes généraux

La définition des contrats courts

Sont précisément concernés :

  1. Les contrats CDD (quel que soit le motif) dont le terme initial n’excède pas 2 mois;
  2. Les contrats CDD dont le terme est imprécis, mais la durée minimale n’excède pas 2 mois;
  3. Les contrats de mission, dont le terme initial n’excède pas 2 mois.

Un décompte de « date à date » 

Le décompte du délai de 2 mois est effectué « de date à date ».

 

Exemples concrets  

Exemple 1 :

  1. Soit un salarié embauché en CDD pour un contrat qui débute le 15 janvier et s'achève le 14 mars inclus ;
  2. Le contrat n'excède pas 2 mois ;
  3. Il s'agit d'un contrat court.

Exemple 2 :

  1. Soit un salarié embauché en CDD pour un contrat qui débute le 15 janvier et s'achève le 15 mars inclus ;
  2. Le contrat excède la durée de 2 mois ;
  3. Il ne s'agit pas d'un contrat court.

Décompte du délai de 2 mois en cas de renouvellement 

En cas de renouvellement ou de prolongation de ces contrats, le traitement particulier « contrat court » reste limité aux 2 premiers mois de salaire.

 

Le traitement spécifique du PAS des contrats courts 

Selon le 2ème alinéa du d du 1 du III de l'article 204 H du CGI, les salaires versés au titre de « contrats courts » donnent lieu à l’application, pour la détermination des taux PAS :

  1. Des grilles mensuelles de taux par défaut, en l'absence de transmission du taux de prélèvement;
  2. Dans la limite des 2 premiers mois d'embauche ;
  3. Aux versements effectués au titre ou au cours d'un mois après un abattement égal à la moitié du montant mensuel (net imposable) du salaire minimum de croissance, quelle que soit la quotité de travail ou la durée du contrat dès lors qu'elle est inférieure à deux mois ou imprécise.

Article 204 H

Modifié par LOI n°2021-1900 du 30 décembre 2021 - art. 2 (V)

  1. – 1. L'administration fiscale calcule pour chaque foyer fiscal le taux prévu à l'article 204 E. Il est égal au rapport entre le montant de l'impôt sur le revenu du foyer fiscal afférent aux revenus mentionnés au 1 de l'article 204 A, sous déduction des crédits d'impôt correspondant à ces revenus prévus par les conventions fiscales internationales, et ces mêmes revenus pour leurs montants déterminés dans les conditions mentionnées à l'article 204 F et à l'article 204 G, à l'exception des 6° et 7° du 2 et du 4 du même article 204 G. (…)

Pour les salaires versés au titre d'un contrat à durée déterminée ou d'un contrat de mission dont le terme initial n'excède pas deux mois ou, s'il s'agit d'un contrat à terme imprécis, dont la durée minimale n'excède pas deux mois, les grilles prévues aux a à c s'appliquent, dans la limite des deux premiers mois d'embauche, aux versements effectués au titre ou au cours d'un mois après un abattement égal à la moitié du montant mensuel du salaire minimum de croissance et sans procéder aux ajustements prévus au premier alinéa du présent d. (…)

Abattement en vigueur en 2022 : 2 valeurs

Période 1er janvier au 30 avril 2022 

Une publication au BOFIP du 2 mars 2022, confirme la valeur de l’abattement applicable depuis le 1er janvier 2022 à hauteur de 657 €.

Extrait publication BOFIP du 2 mars 2022 :

  1. Montant de l'abattement pour les contrats courts

30

Le montant mensuel du salaire minimum de croissance s'élève, au 1er janvier 2022, à 1 314,70 euros. Par suite, le montant de l'abattement applicable aux contrats courts, en vigueur à compter de cette même date, est égal à 657 euros (1 314,70 / 2). 

Période à compter du 1er mai 2022 

Le site net-entreprises confirme la nouvelle valeur applicable à compter du 1er mai 2022 (qui nécessitera toutefois une confirmation des services fiscaux par publication au BOFIP, soit 675 €. 

Extrait publication site net entreprises du 3 mai 2022 : 

Abattement d’un demi-SMIC pour les personnes en contrat court ne disposant pas d’un taux personnalisé : 

Suite à l'adoption de la loi de finances 2022, l’abattement est fixé à 675€. 

Conformément au BOFIP BOI-IR-PAS-20-20-30-10, le montant de l'abattement est égal à la moitié du montant mensuel du salaire minimum de croissance. Le montant mensuel du salaire minimum de croissance s'entend de son montant net imposable. Il convient d'appliquer en principe le montant en vigueur au moment du versement du salaire. À titre de simplification, le montant en vigueur au 1er janvier de l'année peut être utilisé pour les versements de salaire réalisés au cours de cette même année.

Présentation synthétique

Périodes d’emploi

Montant abattement base PAS pour contrats courts

1er janvier au 30 avril 2022

657 €

A compter du 1er mai 2022

675 €

Références

Publication site net-entreprises, fiche n°2454 Date de création : 12/01/2021 12:19 PM Date de modification : 03/05/2022 10:20 AM

Date de début de publication du BOI 02/03/2022 Identifiant juridique BOI-BAREME-000037